Recueil des pièces officielles destinées à détromper les François sur les événemens qui se sont passés depuis quelques années, par F. Schoell

Cover
Maximilian Samson Friedrich Schoell
1814
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 202 - SM a cru que, si la force donne des droits qu'attestent suffisamment les malheurs de nos temps , la cause de la justice et le sentiment de sa propre dignité peuvent aussi en réclamer quelques-uns. Elle n'a donc pas vu avec indifférence une de ses provinces occupée par la même puissance qui en avait garanti l'intégrité , les troupes que le Roi y avait laissées , déclarées...
Seite 223 - Bavière, et les ratifications en seront échangées dans l'espace de huit jours à compter de la signature ou plus tôt, si faire se peut. En foi de quoi nous soussignés, en vertu de nos pleins pouvoirs, avons signé le présent Traité et y avons apposé le cachet de nos armes.
Seite 24 - Je suis très - convaincu qu'on voudra soutenir de tels efforts. Quant à la réunion de l'Autriche à la cause de la liberté , il ne peut régner à cet égard qu'une seule opinion. On croit peut-être que les subsides que nous lui avons payés ont été proportionnés à la grandeur du service qu'elle a rendu en se déclarant pour la cause commune ; mais les efforts que nous avions faits ne nous ont pas permis de rendre toute la justice à l'importance de la démarche de l'Autriche.
Seite 207 - ... vingt -quatre heures. Un commissaire de police vous accompagnera jusqu'à la frontière , et de cette manière vous n'aurez plus besoin des passe-ports que vous m'avez renvoyés.
Seite 339 - En conséquence, nous soussignés, nou* nous constituons en gouvernement, sous le titre de syndics et conseil provisoires, avec la charge d'administrer et de faire administrer la police et la justice, tant civile que criminelle, les finances et tout ce qui tient aux impositions, perceptions et dépenses publiques; de préparer les lois et les...
Seite 232 - ... quand tout, pour ainsi dire, à l'exception de la capitale, se trouve sous les ordres d'un officier étranger, j'ai dû déclarer au commandant français et au Chargé d'affaires de l'Empereur, que, si l'on occupait la capitale et son arrondissement, je considérerais cette opération comme une violation manifeste du Droit des gens et des droits les plus sacrés parmi les hommes. C'est ce qui m'a porté à refuser l'entrée de...
Seite 214 - Suède promet et s'engage de la manière la plus solemnelle et la plus obligatoire, tant pour Elle que pour Ses Successeurs et pour tout le Royaume de Suède , de ne jamais former aucune prétention directe ou indirecte sur les dits Gouvernemens.
Seite 303 - Au moment où les troupes russes victorieuses, accompagnées de celles du roi de Prusse, leurs alliées, entrent en Allemagne, SM l'Empereur de Russie et SM le Roi de Prusse annoncent aux. Princes et aux peuples de l'Allemagne le retour de leur liberté et de leur indépendance. Ces monarques ne viennent que pour les aider à recouvrer...
Seite 258 - ... de France, et d'engager tous les Princes « de sa maison à renoncer également à tous leurs « droits de succession à ce trône : déclarons que « notre attachement à nos droits , nos devoirs et « notre honneur ne nous permettront jamais de « renoncer à nos prétentions; que nous adhérons...
Seite 13 - Toute l'Europe marchoit avec nous il ya un an ; toute l'Europe marche aujourd'hui contre nous: c'est que l'opinion du monde est faite par la France ou par l'Angleterre.

Bibliografische Informationen