Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet: Le Fèvre, J., seigneur de Saint-Rémy. Mémoires, 1407-1435

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt


Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 117 - ... morts dedans les fossés, piteusement; et souvent falloit que les bonnes gens tirassent amont, par pitié, les petits enfants nouveaux nés, pour les faire baptiser; et après les rendoient aux mères, et moult en moururent sans estre baptisés ; lesquelles choses estoient moult griesves et piteuses , tant seulement à ouyr raconter. Et alors dirent au roy : « Sire, et vous, noble » duc de Bourgongne, les bonnes gens vous ont jà » pluiseurs fois signifié etfaict sçavoir la grant né» cessité...
Seite 71 - Quand le duc defiourgongne fut averti que les gens du connestable gardoient le passage de la rivière d'Oise , il se partit de Beauvais atout sa puissance qui estoit grande ; car il avoit, comme on disoit, soixante mille hommes. Et lors , par le moyen de Charles de Moy , le seigneur de l'Ile-Adam se tourna de son parti et lui bailla son passage par la ville de l'Ile-Àdam.
Seite 385 - Item, le jour de la sollempnité yronlouyrla grand' messe, qui sollempnellement sera célébrée en la révérenche de monseigneur sainct Andrieu ; à l'offertoire de laquelle messe sera , par le souverain et chascun des chevalliers présents et procureurs des absents, offert une pièce d'or à la dévocion de celluy qui l'offrera , et apprès le service retourneront , en la manière dicte, en l'hostel du souverain , qui au disner les recevera à sa table et les festoiera honnourablement, ou les...
Seite 37 - Dont pour festoyer l'empereur fist faire un moult bel et somptueux souper, où estoit assis l'empereur au milieu de la table , et à son dextre le duc d'Orléans , et au-dessus du duc d'Orléans , le duc de Bourbon , le comte d'Eu , le seigneur d'Estouteville et le seigneur de Gaucourt , tous prisonniers au roy d'Angleterre ; et au...
Seite 309 - EN l'an 1428 , dont devant est faicte mention , le duc envoya son ambassade devers le roy de Portingal, pour avoir en mariage madame Isabelle , sa fille , dont cy-après sera parlé en maintes manières, car en son temps elle fut comme saige et pleine de belles vertus. Iceulx ambassadeurs furent les seigneurs de Roubaix , Andrieu de Toulonjon , Baulduin d'Oignies et aultres.
Seite 64 - ... le roy persévérer en leur rigueur, et qu'ils n'ont voulu entendre à nul bon régime, ni a bien de paix , il fist ces choses sçavoir en pluiseurs lieux , et la volonté qu'il avoit au bien du royaulme , et la manière qu'il entendoit pour y remédier; et pour celle cause fist-il son mandement de gens d'armes , et que grâces à Dieu, il avoit avecques luy six mille chevaliers et escuyers pour servir le roy pour son grand bien , et trente mille combattants , tous bien...
Seite 224 - Et pareillement en cestui livre finent les grands faits et conquestes que fist en son temps le roy Henry d'Angleterre , cinquiesme de ce nom , depuis le trespas du roy Henry son père , qui piteusement fist mourir le roy Richard son cousin ; et prist et usurpa son royaulme d'Angleterre , et se fist couronner roy, avant la mort d'iceluy roy Richard , nonobstant qu'il eust esté roy vingt-deux ans. Le jour de sainct Martin...
Seite 517 - ... de y aller , sans polvoir ne debvoir venir au commandement du roy, se lors il les mandoit ; et pareillement sera faict au regard des serviteurs du duc , quy sont ses familiers et de son hostel , supposé qu'ils ne soient pas ses subjects.
Seite 157 - ... vie durant, que nous jouissions et possédions paisiblement de notredit royaulme et de la couronne , dignité et rojaleté de France , et les revenus et profits , à la soutenance de nous, de nostre estât et des charges du royaulme , avec partie desdites rentes et revenus à elle convenables.
Seite 112 - aurez au monde pires ennemis; et s'ils peuvent , » ils détruiront vous et votre génération. » Telles et semblables paroles remontra ledit prestre au roy et à son conseil ; et après qu'on luy eut promis de y pourvoir au plus brief que on polroit , il s'en retourna le mieux qu'il put, portant les nouvelles àiceulx assiégés.

Bibliografische Informationen