Une innovation qui libère: Capitalisation de l'expérience du grenier de conservation Tilgr Baoré et de ses effets sur la filière de l'oignon et sur l'égalité des genres au Burkina Faso

Cover
SEREC, 29.12.2017 - 36 Seiten
0 Rezensionen

La Suisse a soutenu la production maraîchère depuis 2007 à travers le Programme d’Appui à la Modernisation des Exploitations agropastorales Familiales (PAMEFA). Cet appui a permis aux maraîchers, ainsi qu’à leurs organisations des régions du Nord et du Centre-Ouest du Burkina Faso, accroître significativement leur rendement.

Avec l’augmentation de la production, les maraîchers ont été confrontés au problème de mévente de produits, en particulier de l’oignon. Pour aider à résoudre ce problème, des partenaires au développement, dont la Coopération suisse à travers son programme PAMEFA, ont appuyé les productrices et les producteurs pour le développement de moyens de conservation des produits maraîchers, notamment la pomme de terre et l’oignon.

Depuis 2012, la Coopération suisse a accompagné un « Paysan-Innovateur » pour le développement d’un grenier de conservation de l’oignon, fabriqué à partir de matériaux locaux et accessible aux agriculteurs et à leurs organisations. Le processus a abouti à la création d’un grenier de type « Tilgr Baoré », qui est une innovation destinée à la conservation de produits maraîchers frais et comestibles tels que l’oignon. Le grenier a été construit avec et pour la communauté grâce à la valorisation des savoir-faire endogènes et l’esprit d’innovation d’un producteur innovateur, Monsieur Lassané OUEDRAOGO dit « Petit ».

Le grenier de conservation de l’oignon permet aux :

o   acteurs de la filière maraîchage de disposer à moindre coût d’un outil de stockage et de conservation d’une capacité de 10 tonnes, avec un taux de perte de 2% sur 10 mois de conservation (contre 39-42% de perte hors grenier de conservation) ; le grenier permet aux maraîchers de vendre leurs oignons au moment où les prix sont les plus rémunérateurs ;

o   consommateurs de disposer en toute saison d’oignon en qualité, en quantité.

Cette innovation a été soutenue par la recherche notamment le Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT). Celui-ci a testé et caractérisé (détermination du taux de perte) le grenier de conservation et l’a inscrit sur la liste nationale des innovations. Désormais le FRSIT et le PAMEFA accompagnent M. Lassané OUEDRAOGO pour la protection de son innovation auprès de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI).

Aujourd’hui, le grenier Tilgr Baoré connait un franc succès auprès des producteurs et commerçants d’oignon au regard des fortes commandes et du nombre de greniers déjà réalisés au niveau national[2] et hors du pays (Mali, Nigeria, etc.).

Le travail de capitalisation nous permet de constituer une mémoire institutionnelle des résultats et acquis en termes de savoirs et expériences. Nous espérons que les enseignements tirés de l’expérience de ce grenier pourront enrichir les réflexions et améliorer les pratiques de soutien à la filière oignon.

[2] Environ 640 cases de type « Tilgr Baoré » réalisées par les programmes PAMEFA et PROFIL. Une vingtaine de cases réalisées au Mali et des commandes en cours au Nigeria, Guinée, Benin, Ouganda, etc.

 


 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Bibliografische Informationen