Histoire de France: pendant le dix-huitiéme siècle, Band 5

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 76 - ... et de prendre parmi les puissances de la terre la place séparée et égale à laquelle les lois de la Nature et du Dieu de la Nature lui donnent droit, le respect dû à l'opinion de l'humanité l'oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation.
Seite 77 - ... égaux; qu'ils ont été doués par le Créateur de certains droits inaliénables; que parmi ces droits, on doit placer au premier rang la vie, la liberté et la recherche du bonheur.
Seite 102 - Les Anglais , dit-il, ont trop étendu leurs ailes ; il est temps de les leur rogner. » II est parvenu à rassembler sept mille hommes ; mais plusieurs doivent le quitter dans huit jours, parce que leur service expire avec l'année. La veille de Noël, il fait monter ses troupes d'élite sur des bateaux qui descendent la Delaware avec beaucoup d'embarras et de périls : ce fleuve charriait des glaces.
Seite 325 - Français jouiront de la pêche qui leur est assignée par le présent article, comme ils ont eu droit de jouir de celle qui leur était assignée par le traité d'Utrecht.
Seite 77 - ... forme de gouvernement quelconque devient destructive de ces fins pour lesquelles elle a été établie, le peuple a le droit de la changer ou de l'abolir et •d'instituer un nouveau gouvernement, en établissant ses fondements sur les principes et en organisant ses pouvoirs dans les formes qui lui paraîtront les plus propres à lui procurer la sûreté et le bonheur...
Seite 78 - Mais lorsqu'une longue suite d'abus et d'usurpations, tendant invariablement au même but, montre évidemment le dessein de réduire un peuple sous le joug d'un despotisme absolu , il a le droit, et il est de son devoir de renverser un pareil gouvernement , et de pourvoir, par de nouvelles mesures, à sa sûreté pour l'avenir.
Seite 38 - On ne saura jamais toute la constance dont j'ai eu besoin. Je me rappelle encore cet obscur et long escalier de M. de Maurepas que je montais avec crainte et mélancolie, incertain° du succès auprès de lui d'une idée nouvelle dont j'étais occupé, et qui tendait le plus souvent à obtenir un accroissement de reTenus par quelque opération.
Seite 83 - Vous vous inquiéterez, mais trop tard, quand vous entendrez répéter dans votre cour des axiomes vagues et spécieux qu'ils auront médités dans les forêts d'Amérique. Comment, après avoir versé leur sang pour une cause qu'on nomme celle de la liberté, feront-ils respecter vos ordres absolus? D'où vous vient cette sécurité, quand on brise en Amérique la statue du roi de la Grande-Bretagne, quand on dévoue son nom à l'outrage?
Seite 2 - D'étonnantes fureurs allaient se déclarer, et la pitié la plus active remplissait les âmes. Ce que craignaient le plus les hommes opulens, c'était de passer pour insensibles. A mesure qu'on croyait voir diminuer la somme des maux, ce qui restait d'infortunés n'en excitait qu'un intérêt plus tendre. J'ai...
Seite 77 - Nous regardons comme incontestables » et évidentes par elles-mêmes les vérités » suivantes : Que tous les hommes ont été » créés égaux ; qu'ils ont été doués par le » Créateur de certains droits inaliénables ; » que parmi ces droits on doit placer au » premier rang la vie, la liberté et la re...

Bibliografische Informationen