Œuvres de Voltaire, Band 53

Cover
Lefèvre, 1831

Im Buch

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 162 - Quand pourront les neuf Sœurs, loin des cours et des villes, M'occuper tout entier, et m'apprendre des cieux Les divers mouvements inconnus à nos yeux, Les noms et les vertus de ces clartés errantes Par qui sont nos destins et nos mœurs différentes!
Seite 542 - Ne désirezvous rien de plus mâle, de plus fier, de plus animé dans les expressions de ce jeune Ottoman qui se voit entre Roxane et l'Empire, entre Atalide et la mort? C'est à peu près ce que Pierre Corneille disait, à la première représentation de Bajazet, à un vieillard qui me l'a raconté : « Cela est tendre, touchant, « bien écrit; mais c'est toujours un Français qui parle.
Seite 19 - J'avoue que tout cela me paraît très hasardé, et que c'est un aveu, plutôt qu'une solution, de la difficulté. J'avoue enfin, mon seigneur, qu'on fait contre la liberté d'excellentes objections ; mais on en fait d'aussi bonnes contre l'existence de Dieu; et comme, malgré les difficultés extrêmes contre la création et la Providence , je crois néanmoins la création et la Providence, aussi je me crois libre (jusqu'à un certain point s'entend), malgré les puissantes objections que vous me...
Seite 123 - Locuste et des Brinvilliers , a pu donner à quelques tyrans une puissance passagère, comme le poison peut procurer un héritage, mais il n'a jamais fait ni de grands hommes, ni des hommes heureux: cela est bien certain.
Seite 92 - Colhert, et les Luxembourg. Je suis sûr que vous êtes de mon sentiment. Vous êtes trop honnête homme pour vouloir mettre en honneur la réputation flétrie d'un coquin méprisable ; aussi suis-je sûr que vous n'avez envisagé Machiavel que du côté du génie.
Seite 652 - J'aime le luxe, et même la mollesse, Tous les plaisirs, les arts de toute espèce, La propreté, le goût, les ornements: Tout honnête homme a de tels sentiments.
Seite 590 - Alpi non vedrei torrenti Scender d'armati, e del tuo sangue tinta Bever l' onda del Po gallici armenti. Nè te vedrei del non tuo ferro cinta Pugnar col braccio di straniere genti, Per servir sempre o vincitrice o vinta.
Seite 92 - Votre Histoire du Siècle de Louis XIV m'enchante. Je voudrais seulement que vous n'eussiez point rangé Machiavel , qui était un malhonnête homme, au rang des autres grands hommes de son temps.
Seite 614 - Mais croiriezvous bien qu'il n'y avait personne dans la ville qui sût ce que veut dire Utopie? Ce n'est pas ici le pays des belleslettres. Les livres de Hollande y sont défendus ; et je ne peux pas concevoir comment Rousseau a pu choisir un tel asile. Ce doyen des...
Seite 488 - Craignez, en atteignant le grand, de sauter au gigantesque; n'offrez que des images vraies, et servez-vous toujours du mot propre. VoulezTvous une petite règle infaillible pour les vers? la voici. Quand une pensée est juste et noble, il n'ya encore rien de fait; il faut voir si la manière dont vous l'exprimez en vers serait belle en prose; et, si votre vers, dépouillé de la rime et de la césure, vous paraît alors chargé d'un mot superflu...

Bibliografische Informationen