Mémoires pour servir à l'histoire de la révolution de Saint-Domingue, Band 1

Cover
Pillet aîné, 1819 - 350 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 26 - Déclare que , considérant les colonies comme une partie de l'empire français , et désirant les faire jouir des fruits de l'heureuse régénération qui s'y est opérée, elle n'a cependant jamais entendu les comprendre dans la constitution qu'elle a décrétée pour le royaume , et les assujettir à des lois qui pourraient être incompatibles avec leurs convenances locales et particulières.
Seite 215 - Chaque colonie est autorisée à faire connaître son vœu sur la constitution, la législation et l'administration qui conviennent à sa prospérité et au bonheur de ses habitants, à la charge de se conformer aux principes généraux qui lient les colonies à la métropole, et qui assurent la conservation de leurs intérêts respectifs.
Seite 103 - Dieu, c'étaient des tyrans, des monstres indignes du fruit de nos travaux ; et vous voulez, brave général, que nous ressemblions à des brebis, que nous allions nous jeter dans la gueule du loup ? Non, il est trop tard. Dieu, qui combat pour l'innocent, est notre guide ; il ne nous abandonnera jamais ; ainsi voilà notre devise : Vaincre ou mourir.
Seite 388 - Les consuls de la république , en vous annonçant le nouveau pacte social , vous déclarent que les principes sacrés de la liberté et de l'égalité des noirs, n'éprouveront jamais parmi vous d'atteinte ni de modification.
Seite 56 - Je ne ferai pas soulever les ateliers ; ce moyen est indigne de moi. » Apprenez à apprécier le mérite d'un homme dont l'intention est pure.
Seite 57 - ... honnêtes. Non , non , Messieurs, nous n'avons que réclamé pour une classe d'hommes libres , qui étaient sous le joug de l'oppression depuis deux siècles. Nous voulons l'exécution du décret du 28 mars. Nous...
Seite 346 - J'ai vu dans les archives du gouvernement, au Port-au-Prince, et tous les officiers de l'état-major de notre armée ont vu avec moi les propositions secrètes qui étaient la cause de ces démonstrations publiques. Ces propositions tendaient à faire déclarer Toussaint...
Seite 354 - peut-être un chef qui vaudrait mieux que lui... Je « connais M. Rigaud, il abandonne son cheval quand <• il galope... Il montre son bras quand il frappe... Moi « je galope aussi, mais je sais m'arrêter sur place, et « quand je frappe on me sent, mais on ne me voit pas...
Seite 105 - Qu'ils avaient pris les armes pour la défense du roi, que les Blancs retenaient prisonnier à Paris parce qu'il avait voulu affranchir les Noirs, ses fidèles sujets ; « Qu'ils voulaient donc cet affranchissement et le rétablissement de l'ancien régime ; « Moyennant quoi les Blancs auraient la vie sauve et pourraient retourner tranquillement dans leurs foyers, mais qu'ils seraient préalablement désarmés
Seite 257 - Blancs... car ceux-ci n'humilient que leurs enfants, et ne les tiennent pas éternellement dans les fers, et vous, c'est de vos frères que vous vous déclarez les ennemis ! Ce sont vos mères que vous voulez retenir éternellement dans l'esclavage. Vous voulez être au niveau des anciens libres, et vous voulez conserver à jamais les monuments de votre origine servile ! Ayez donc enfin un républicanisme pur...

Bibliografische Informationen