Amusemens philologiques ou Variétés en tous genres, par G.P. Philomneste

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 169 - C'est de lui (Cadmus) de qui nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et, par des traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Seite 140 - Le premier jour du mois de Mai Fut le plus heureux de ma vie ; Le beau dessein que je formai Le premier jour du mois de Mai. Je vous vis, et je vous aimai. Si ce dessein vous plut, Silvie, Le premier jour du moisde Mai Fut le plus heureux de ma vie.
Seite 156 - Ci-gît le fils , ci-gît la mère , Ci-gît la fille avec le père , Ci-gît la sœur , ci-gît le frère , Ci-gît la femme et le mari ; Et ne sont que trois corps ici.
Seite 24 - J'aime mieux sans comparaison , Ménage , tirer à la rame , Que d'aller chercher la raison Dans les replis d'une anagramme. Cet exercice monacal Ne trouve son point vertical Que dans une tête blessée : Et sur Parnasse nous tenons , Que tous ces renverseurs de noms Ont la cervelle renversée.
Seite 27 - Je ne prends pas pour un oracle Ce que mon nom vous a fait prononcer ; Puisque pour en faire un miracle II a fallu le renverser.
Seite 130 - C'est de son sein fécond, c'est de ses heureux flancs Que coule ce nectar si doux , si .délectable, Qui rend tous les esprits , tous les cœurs satisfaits. Cher objet de mes vœux , tu fais toute ma gloire; Tant que mon cœur -vivra, de tes charmans bienfaits II saura conserver la fidelle mémoire.
Seite 143 - La grandeur humaine Est une ombre vaine Qui fuit : Une âme mondaine A perte d'haleine La suit , Et pour cette reine Trop souvent se gène Sans fruit.
Seite 37 - En voici un pauvre exemple tiré d'Octavien de Saint-Gelais : De cœur parfait chassez toute douleur; Soyez soigneux , n'usez de nulle feinte ; Sans vilain fait entretenez douceur; Vaillant et preux abandonnez la crainte ; Par bon effet montrez votre valeur ; Soyez joyeux et bannissez la plainte.
Seite 39 - On confronta les deux morceaux, qui s'ajustaient ensemble parfaitement; on lut alors les vers tels que Zadig les avait faits: Par les plus grands forfaits j'ai vu troubler la terre. Sur le trône affermi, le roi sait tout dompter. Dans la publique paix l'amour seul fait la guerre : C'est le seul ennemi qui soit à redouter.
Seite 47 - Flégélon , un fleuve de soufre , Court à l'entour, creux comme un gouffre, Et roule à grand bruit du brasier, Au lieu de sable ou de gravier. Une tour qui flanque la porte , Si haute , ou le diable m'emporte , Qu'elle atteint au plancher d'enfer, Est toute d'airain et de fer.

Bibliografische Informationen