Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Le comte en votre cour l'a fait presque à vos yeux,
Jaloux de votre choix, et fier de l'avantage
Que lui donnait sur moi l'impuissance de l'âge'.
Sire, ainsi ces cheveux blanchist sour le harnois',
Ce sang pour vous servir prodigué tant de fois,
Ce bras, jadis l'effroi? d'une armée ennemie
Descendaient au tombeau tout chargés d'infamie,
Si je n'eusse produit un fils digne de moi,
Digne de son pays, et digne de son roi.
Il m'a prêté sa main, il a tué le comte;
Il m'a rendu l'honneur, il a lavé ma honte.
Si montrer du courage et du ressentimento,
Si venger un souffletio mérite un châtiment,
Sur moi seul doit tomber l'éclat de la tempête :
Quand le bras a failli", l'on en punit la tête.
Qu'on nomme crime ou non ce qui fait nos débats,
Sire, j'en suis la tête, il n'en est que le bras.
Si Chimène se plaint qu'il a tué son père,
Il ne l'eût jamais fait, si je l'eusse pu faire.
Immolez13 donc ce chef!4 que les ans vont ravir,
Et conservez pour vous le bras qui peut servir.

Pierre Corneille-Tragédie de Le Cid. 1636.

QUESTIONS GRAMMATICALES. 1. Donnez les temps primitifs du verbe vaincre. 2. Quel est le féminin de jaloux, cruel, barbare ?

3. Quelle différence y a-t-il entre les articles possessifs français et anglais par rapport à leur concordance ? montrez-la en tournant en français les phrases suivantes: his wife...her husband...his children...her parents...

4. Comment traduirez-vous les idiotismes suivants ?-he ought to have done it...you might have come...she has just arrived...it has been snowing.

ror,

Impotence, 3years. Ito whiten, 5armour. 6to shed. 7ter

8tomb. Presentment. 108lap in the face. ilexplosion, 1.to do wrong. 13to sacrifice, 14head.

Y

TRANSLATE INTO FRENCH.

The Great Fire of London. The fire having continued the whole night, I went on foot as far as Southwark and saw the whole south? part of the city burning2 from Cheapside to the Thames and all along3 Cornhill .... and now taking holdt of St. Paul's Church. The conflagrations was so universal, and the people so astonished, that, from the beginning, they hardly stirred to quench8 it, so that there was nothing heard or seen but lamentations or distracted'creatures running about10, while it burned the churches, public hallsll, exchangel?, hospitals, monuments, leaping13 from house to house, and street to street. . Oh! the miserable and calamitous spectacle! All the sky14 was of a fiery15 aspect, like the top of a burning oven16. God grant my eyes may never beholdit the like, nor seeing above 10,000 houses all in one flame18, the noise and crackling19 and thunder20 of the impetuous flames, the shrieking21 of women and children, the hurry22 of people, the fall23 of towers and houses, and the air so hot and inflamed that not one was able to approach it. Thus I left it this afternoon burning, a resemblance24 of Sodom or the last day. London was, but it is no more.—John Evelyn.

DIXIEME ESSAI.
Traduisez en Anglais :-

PORTRAIT DE MIRABEAU. Tout concourut à faire de Mirabeau le plus puissant orateur de son temps : son organisation exceptionnelle, sa vie, ses études, le temps extraordinaire où il vécut, l'esprit et le mode des délibérations de l'assemblée dont il était membre, et l'ensemble véritablement merveilleux de ses facultés3 oratoires.

Midi, m. ?brûler. 3le long de. 4s'emparer de. bincendie, m, 6à peine. bouger. 8éteindre. 9éperdū, e. 10tout autour. 11salle, f. 1. bourse, f. 13sauter.

14ciel, m. 15ardent, e. 16four, m. 17 voir. 18flamme, f. 19craquement, m. 20tonnerre, m. ricri, m. 22 confusion, f. 3chute, f. 3fimage, f. Character. mode.

power.

Dans une assemblée de douze cents législateurs, il faut que l'orateur puisse être entendu de loin, et Mirabeau était entendu de loin : l'orateur ne peut être vu que de loin par une grande partie de ceux qui écoutent, et Mirabeau gagnait à être vu de loin.

Il avait une corpulence massive et carrée, des lèvres épaisses, un frontó large et osseux, un regard d'aigle, de grosses joues, la figure parsemée de trous et de taches, une voix tonnante, une chevelure'l énorme, une face de lion.

Né avec un corps de fer et un tempérament de feu, les travaux de l'esprit, et ceux plus durs encore de la tribune ne le fatiguèrent jamais. Littérature grecque et latine, langues étrangères, mathématiques, philosophie ; il avait tout appris, il avait tout retenu : il savait tout. Escrime," natation,' équitation, tous les exercices lui étaient familiers. En un mot, il est plus facile de dire ce qu'il ne possédait pas que ce qu'il possédait.

Cormenin.

QUESTIONS GRAMMATICALES. 1. Donnez le présent et passé du subjonctif du verbe voir. 2. Donnez l'imparfait et le plus-que parfait du verbe savoir. 3. Analysez avait appris.

4. Quand un adjectif qualifie deux noms d'un genre différent, à quel genre le mettrez-vous ?

5. Quand un adjectif qualifie deux noms qui sont tous deux au singulier, à quel nombre le mettrez-vous ?

6. Dites la différence que vous voyez entre neuf et TRANSLATE INTO FRENCH. His smilel was frank, his voice clear and hearty2 his address3 open, and much superior to his apparent rank of life,4 claimingh somewhat of equality. We walked

nouveau.

"heavy. 5forehead. bbony. 7eagle. 8cheek. Sto spangle. 1ohole. 11 head of hair. 13constitution, 13fencing. 148wimming. 15 horsemanship.

on briskly. 6a You have a beautiful country, sir, said my hero.7 It is like walking through a garden. A pure mind, sir, loves the country : for my parts, I am always disposed to burst out! in thanksgiving to providence, when I beholdto his works, and like the valleys in the Psalm, I am ready to laugh and sing.

Ăn enthusiast11, said I, as well as a philosopher! perhaps I have honour of addressing12 a poet also.

Why, sir, replied the man: I have made verses in my life, but perhaps your honour will allow me to ask : are you a favourite of the muse?

I cannot say that I am, said I. I value myself only in my common sense.

Common sense ! repeated my companion: oh! that is not my fortel3, sir. You, I dare say, are one of those gentlemen whom it is very difficult to take in14 for my part, I have been a dupel5 all my life. A child may cheat16 me: I am the most unsuspicious person17 in the world.

Too candid hy18 half, thought I. This man is certainly a rascal.19—B. Lytton.

FOURTH SERIES.

PREMIER ESSAI.

Traduisez en Anglais :PORTRAIT DE FÉNÉLON, ARCHEVÊQUE DE CAMBRAI.

Fénélon avait reçu de la nature les deux dans les plus nécessaires à ceux qui enseignent : le don d'imposer' et le don de plaire. Son visage exprimait le génie,et le manifestait même dans son silence. Le pinceau, le ciseau et la plume de ses contemporains, même de ses ennemis, s'accordent dans l'image qu'ils ont retracée du grand archevêque de Cambrai. D’Aguesseau et Saint-Simon ont été ses grands admirateurs. Il vit, il parle, il enchante dans les portraits qu'ils ont fait de lui.

1Sourire. m. 2partant du cœur. 3extérieur, m. 4position dans la société, f. brevendiquer. bun peu. 6abon pas. Théros, m. Spour moi. 'éclater. 10voir.` llenthousiaste, m. 12s'adresser (à). 13fort, m. 14attraper. 16dupe, f. 16tromper. 17le moins scapçonneux, 18de. 19iripon.

iTo command respect.

Sa taille était élevée, mince, &et Aexible comme celle de Cicéron. La noblesse et la modestie composaient son attitude, et réglaiente sa démarche. La maigreuro et la pâleur de ses traits en accusaient" mieux la

perfection. Il ne devait rien de sa beauté à la carnation, rien à la couleur : elle était toute entière dans la pureté et dans la suavité des contours. Beauté tout morale et toute intellectuelle, la nature, pour l'exprimer, n'avait employé que le moins de matière possible : on sentait, en le contemplant, que les éléments rares et délicats qui composaient cette figure ne donnaient presque point de prise': aux brutales passions des sens, mais qu'ils n'avaient été pétriglt et moulés15 que pour rendre une intelligence active et une âine visible.

De Lamartine.

12

QUESTIONS GRAMMATICALES. 1. Quel est l'imparfait et le plus-que parfait du subjonctif du verbe plaire ? donnez en entier ces deux temps dans leur forme négative.

2. Quels sont les deux futurs du verbe vivre ? 3. Donnez en entier l'impératif de ce verbe.

4. Si, devant un nom pluriel, vous vous servez de bien au lieu de beaucoup, quel mot mettrez-vous à la place de de ?

5. Quelle différence voyez-vous entre avant et devant ?

6. Quelle différence voyez-vous entre ces trois expressions ? -Il a raison...il a de la raison ... Il a une raison...

2Brush. 3chisel. 4urchbishop. badmirer. (high. baglender. 7dignity. 8to regulate. Ithinness. Ypaleness. lito show. 1Soutline, 1 hold. 14to form. 15to mould.

« ZurückWeiter »