Précis critique et militaire de la guerre d'Orient

Cover
E. Pick, 1858 - 416 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 351 - La France et l'Angleterre, autrefois rivales, sont aujourd'hui amies et alliées; elles ont appris à s'estimer en se combattant; ensemble, elles sont maîtresses des mers; les flottes approvisionneront l'armée , pendant que la disette sera dans le camp ennemi. « Les Turcs , les Égyptiens ont su tenir tête aux Russes depuis le commencement de la guerre ; seuls, ils les ont battus dans plusieurs rencontres; que ne...
Seite 353 - Je vois là plus que des gages de succès, j'y vois le succès lui-même. Généraux , chefs de corps , officiers de toutes armes, vous partagerez et vous ferez passer dans l'âme de vos soldats la confiance dont la mienne est remplie. Bientôt, nous saluerons ensemble les trois drapeaux réunis flottants sur les murs de Sébastopol de notre cri national : Vive l'Empereur.
Seite 54 - ... détruite ne lui permet plus de supporter le poids Soldats, vous me plaindrez, car le malheur qui me frappe est immense, irréparable, et peut-être sans exemple. Je remets le commandement au général de division Canrobert que, dans sa prévoyante sollicitude pour cette armée et pour les grands intérêts qu'elle représente, l'Empereur a investi des pouvoirs nécessaires par une lettre close que j'ai sous les yeux. C'est un adoucissement à ma douleur que d'avoir à déposer en de si dignes...
Seite 400 - ... de onze mois. Jamais l'artillerie de terre et de mer, jamais le génie, jamais l'infanterie n'avaient eu à triompher de pareils obstacles ; jamais aussi ces trois armes n'ont déployé plus de valeur, plus de science, plus de résolution. La prise de Sébastopol sera votre éternel honneur. Ce succès immense grandit et dégage notre position eu Crimée.
Seite 364 - ... troupes demandant l'assaut dans des conditions qui auraient entraîné des pertes trop considérables. « Les Gouvernements anglais et français veillent avec une ardente attention sur leur armée d'Orient. Déjà des bateaux à vapeur franchissent les mers pour vous porter des renforts considérables. Ce surcroît de secours va doubler vos forces et vous permettre de prendre l'offensive. Une diversion puissante va s'opérer en Bessarabie, et je reçois l'assurance que, de jour en jour, à l'étranger,...
Seite 385 - ... L'Empereur, en mettant à votre tête un général habitué aux grands commandements, vieilli dans la guerre et dans les camps , a voulu vous donner une nouvelle preuve de sa sollicitude, et préparer encore davantage les succès qui attendent sous peu , croyez-le bien, votre énergique persévérance. « En descendant de la position élevée où les circonstances et la volonté du souverain m'avaient placé et où vous m'avez soutenu , au milieu des plus rudes épreuves , par vos vertus guerrières...
Seite 353 - Soldats, vous venez de donner de beaux spectacles de persévérance, de calme et d'énergie au milieu de circonstances douloureuses qu'il faut oublier. L'heure est venue de combattre et de vaincre. L'ennemi ne vous a pas attendus sur le Danube.
Seite 400 - Il va permettre de rendre à leurs foyers , à leurs familles , les libérables qui sont restés dans nos rangs. Je les remercie, au nom de l'Empereur, du dévouement dont ils n'ont cessé de donner des preuves, et je ferai en sorte que leur retour dans la patrie puisse bientôt s'effectuer. « Soldats! la journée du 8 septembre, dans laquelle ont flotté ensemble les drapeaux des armées anglaise , piémontaise et française , restera une journée à jamais mémorable.
Seite 273 - Mais nous avions aussi d'autres raisons pour appuyer la Turquie : la France a autant et peut-être plus d'intérêt que l'Angleterre à ce que l'influence de la Russie ne s'étende pas indéfiniment sur Constantinople; c'est régner sur la Méditerranée, et personne de vous, Messieurs, je le pense, ne dira que l'Angleterre seule a de grands intérêts dans cette mer, qui baigne trois cents lieues de nos côtes. D'ailleurs...

Bibliografische Informationen