Abbildungen der Seite
PDF

ture avec l'orthographe, en leur dictant des fragments auparavant lus et expliqués; il les exercera sur les opérations des quatre règles d'arithmétique.

Il sera attentif à saisir les occasions pour étendre leurs connaissances historiques, enrichir leur vocabulaire, leur inculquer dans la mémoire ce qu'ils auront bien compris, sans que cela ait l'air de tâches à apprendre péniblement par cœur.

Les disciples introduits dans la seconde classe à l'âge de dix ans révolus, seront occupés : 1° au spectacle des deux, comme il a été dit;

2° A la contemplation des phénomènes naturels ou météores ignés, aqueux, aériens, et des expériences les plus simples et les plus communes; on exécutera en été tout ce qui peut se faire dans cette saison, renvoyant le reste en hiver;

3° En hiver, on rappellera en bon ordre tout ce qu'on aura vu et expérimenté auparavant, et on aidera encore à la mémoire par des cartes célestes, des dessins de planches, etc.;

4° On s'attachera à la géographie physique et aux premières notions de la sphère, et l'on exposera le parti que les hommes ont su tirer des rapports découverts entre les cieux et la terre, pour diviser le temps et marquer les positions et les distances sur terre et sur mer;

5° Les disciples exécuteront des règles d'arithmétique composées, règle de trois, de société, etc.

On y joindra des lectures intéressantes, des poésies légères, et on cherchera à étendre les idées et le vocabulaire; on dictera encore des morceaux choisis pour former à l ' orthographe et à la ponctuation.

Les disciples arrivés à onze ans révolus à la troisième classe, le troisième maître, pendant l'été, courra avec eux tous les ateliers à sa portée pour les instruire sur les métiers et manufactures, sur les outils et instruments qu'on y emploie, les ouvrages qui en sont le produit, tous les artifices et machines en usage dans le lieu et à la campagne, pour la maçonnerie, la charpente, la forge, etc., et surtout le labourage.

En hiver, il leur expliquera divers méchanismes importants, par exemple le cric, la grue, le tournebroche, l'horloge, la montre, les moulins, etc., avec les premiers instruments à l'usage de la géométrie pratique, etc.

Il aura aussi soin de leur montrer ou des modèles en petit ou des estampes de ce qu'ils auront vu, et de ce qu'ils n'auront pu voir, le tout rangé en bon ordre avec la nomenclature correspondante. .

Il s'agira aussi de leur inculquer une géographie politique abrégée et un petit canevas chronologique distribué par époques.

Nouveaux soins pour leur faire lire des choses intéressantes en prose et en vers, comédies, tragédies, et les fortifier dans le chiffre.

Arrivés à la quatrième classe à l'âge de douze ans révolus, le quatrième maître s'occupera à les instruire sur les éléments des mathématiques et commencera en été par la géométrie théorétique et pratique; il leur expliquera les instruments et leur en montrera l'usage sur le terrain, en exécutant les opérations de longimétrie, altimétrie, planimétrie, géodésie, et il les exercera à l'usage de la planchette.

En hiver, il passera à l'arithmétique démontrée, aux premiers éléments d'algèbre, à quoi il joindra quelques notions de trigonométrie, des logarithmes, des sections coniques.

A cette étude il associera, été et hiver, celle de l'histoire sacrée et de l'histoire universelle.

Il s'agira aussi des lectures de littérature, de poésie, de petits essais de composition et dans le genre épistolaire.

Bien entendu que ce maître, comme les précédents et les suivants, saisira toutes les occasions d'élever le cœur de ses disciples à Dieu, et de fortifier en eux l'instinct moral, comme il a été dit.

Introduits dans la cinquième classe à l'âge de treize ans révolus, le cinquième maître leur enseignera la physique théorétique, et parcourra avec eux les principales d'entre les parties physico-mathématiques, en y joignant les expériences nécessaires, et une esquisse de physiologie et d'anatomie.

Il fera marcher de front l'histoire des peuples européens jusqu'à l'histoire moderne, et surtout l'histoire de la patrie.

Ici beaucoup de lectures en ce genre et en littérature, en y joignant celles qui peuvent former l'esprit et le cœur.

Aux disciples montés dans la sixième classe à l'âge de quatorze ans révolus, le maître enseignera:

L'histoire moderne et celle de l'établissement des Européens dans les deux Indes, avec quelques idées sur les colonies, le commerce, la navigation, etc.;

L'anthropologie proprement dite;

L'ethnologie ou histoire des progrès des peuples vers la civilisation. Encore ici beaucoup de lectures sur ces objets importants.

Agés de quinze ans révolus, ils s'instruiront sous le maître de la septième classe : 1° De la noologie ou l'analyse détaillée des facultés de l'âme, avec la logique et la critique; 2° de la glossologie ou théorie du langage et de l'art étymologique, en s'accoutumant à remonter des mots de leur langue maternelle à ceux des autres langues, et de là, pied à pied aux racines primordiales et au langage primitif; ce qui les conduira à la connaissance d'une foule de mots italiens, latins, grecs, hébreux, celtes, etc.

En même temps on leur donnera des directions pour établir des généalogies de mots rapportés chacun à sa famille et à son chef primitif, et pour dresser leur vocabulaire universel.

On leur mettra entre les mains les bons ouvrages des philosophes qui ont traité de l'entendement humain et de l'origine et la formation des langues, sans oublier les bons morceaux de littérature, d'antiquités et d'éloquence.

Parvenus à l'âge de seize ans révolus, à la huitième classe, le maître leur enseignera:

1° La boulologie ou la morale naturelle et raisonnée;

2° Il leur donnera les principes de la grammaire générale, en les ramenant et appliquant à leur langue maternelle;

3" Il leur aidera à étendre et enrichir leur vocabulaire étymologique universel;

4° Il leur fera appliquer le secours de ce vocabulaire et celui de la grammaire générale à l'étude de la langue grecque, en les amenant au point qu'ils soient en état d'entendre par euxmêmes les auteurs en prose et en vers;

5° Il leur fera lire les meilleurs ouvrages sur la philosophie morale;

6° Ce sera enfin le temps de leur donner des idées justes et saines du christianisme pour les préparer à la communion.

Montés à dix-sept ans révolus dans la neuvième classe, le maître

1° Les dirigera dans l'étude du droit naturel, du droit politique et du droit des gens;

2° Il leur aidera à appliquer leurs connaissances du langage, de la grammaire et l'usage du vocabulaire à la langue latine, dont il les mettra en état de lire par eux-mêmes les bons auteurs;

[graphic]
« ZurückWeiter »