Images de page
PDF
ePub

Voilà Moïse qui part, pendant la nuit , avec 600,000 Hébreux, leurs femmes, leurs enfants, leurs bestiaux et beaucoup d'objets enlevés à leurs oppresseurs pour indemnité d'une longue oppression; le voilà qui traverse heureusement la mer Rouge, tandis que les Égyptiens qui les poursuivent s'y noient presque tous; et le voilà qui chante un Te Deum , affirmant que les Hébreux doivent leur salut à la protection divine : ce serait une nouvelle preuve de l'amour de Dieu pour les esclaves et les opprimés, de sa haine contre les oppresseurs et les persécuteurs !

Arrivés dans le désert, les Hébreux y trouvent la manne, espèce de gomme qui se forme tous les matins comme la rosée et qui leur sert de pain pour se nourrir.- Moïse leur affirme que c'est Dieu qui leur envoie du ciel ce pain quotidien. Mais remarquons bien un fait important.

Il ordonne que la récolte de la manne soit faite en commun, et que le partage s'en fasse fraternellement et également, suivant les besoins de chacun, sans privilége pour celui qui en a récolté plus, sans privation pour celui qui en a recueilli moins. (Exod., XVI, 15-17.) C'est un principe de fraternité, d'égalité et de communauté, qu'il établit! et il l'établit au nom de Dieu qui, suivant lui, ordonne lui-même la récolte commune et le partage fraternel !

Il constitue l'Unité, formant des 12 Tribus une seule armée, un seul Peuple, qu'il appelle tantôt le Peuple de Dieu, tantôt Israël comme si c'était un seul homme, tantôt les Enfants d'Israël.

Puis il leur donne une Constitution sociale et politique et un Code de lois, basés sur une nouvelle Religion, après leur avoir raconté l'histoire de la création ou l'histoire du Genre humain et leur propre histoire.

Ce sont cette histoire, cette religion, cette constitution, ce code, qui constituent le Mosaïsme.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Le Mosaïsme n'est pas seulement une Religion et une histoire de la création et duGenre humain, mais en même temps une Organisation sociale et politique, une Constitution, un Code de lois; et la Loi se confond avec la Religion : les deux choses n'en font qu'une; on pourrait ne parler que de Religion, comme on pourrait ne parler que de Loi ou de Constitution ou d'Organisation.

Nous devons même remarquer que Moïse ne prononce jamais le mot Religion (inventé bien des siècles après) et qu'il n'emploie que le mot Loi. Son principal objet, c'est de remplacer la Loi naturelle par une Loi écrite qui servira de règle et de guide pour tous.

Le Mosaïsme est donc le culte de la Loi ou de la Légalité ; aussi Jérusalem aura-t-elle un Palais de la Loi, et les Juifs invoqueront-ils sans cesse la Loi ( et les Prophètes défenseurs de la Loi).

Quelles sont cette Religion et ces Lois de Moïse ? Nous allons les voir, en jetant un rapide coup d'eil sur la Bible (1).

(1) Tout le monde sait que le Mosaïsme est exposé dans la Bible, mot tiré du grec Biblos, qui signifie livre. La Bible est le livre sacré des Hébreux ou des Juifs, comme l'Alcoran est le livre sacré des Maliométans. - Les cinq premiers livres de la Bible , appelés les Livres de Moisé SECT. 2.

Système sur la création,

On connait la Genèse ou le système de Moïse sur la création. On sait comment Moïse raconte :

Le temps antérieur à la Création; l'existence de Dieu et l'existence de l'abime, des eaux, des ténèbres;

Puis la création de l'Univers par la parole de Dieu; la création de la lumière, du soleil et des astres, de la terre et des mers, des plantes et des fruits, des animaux et de l'homme;

La formation d'Adam, avec un peu de limon que Dieu façonne à son image et qu'il anime en lui soufflant une âme de vie par les narines; - puis la formation d'êve, qu'il façonne avec une côte qu'il soustrait à Adam après avoir pris la précaution de l'endormir; – leur séjour, leur innocence et leur bonheur dans l'Eden ou le Paradis terrestre, situé vers le centre de l'Asie à la source de l'Euphrate; - la défense de manger du fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal; - le phéno mène d'un animal, d'un reptile, d'un serpent, que Dieu vient de créer pour être soumis à l'homme, qui s'insurge contre Dieu, qui conseille à Eve la révolte, et qui parle la langue humaine; - la tentation d'Eve par ce serpent, puis d'Adam par Eve; leur désobéissance à Dieu par le conseil du serpent, désobéissance qu'on appelle le péché originel ( ou la faute originelle ); le courroux de Dieu; leur expulsion de l'Eden, et le moyen employé par Dieu pour les empêcher d'y rentrer en plaçant à la porte un Chérubin agitant une épée de

(la Genèse ou la création, l'Exode ou la sortie d'Égypte, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome ou seconde publication de la Loi), contiennent tout le Mosaïsme.

flamme; la condamnation prononcée contre eux et contre leur postérité pour que l'homme travaille et gagne sa vie en cultivant la terre à la sueur de son front, pour que la femme enfante avec douleur et soit soumise à l'homme.

On sait aussi comment Moïse raconte l'histoire de la postérité d’Adam et d'Ève ou l'histoire du Genre humain. On connait :

Leurs trois fils : -CAÏN (mot qui signifie le propriélaire);-ABEL (mot qui signifie le berger ou le pauvre);

Seth (mot qui signifie le savant ou le Prêtre).
La faveur de Dieu pour Abel malgré le péché originel;

le meurtre d'Abel par son frère Caïn; la malédiclior prononcée par Dieu contre Cain et contre sa race;

le repentir qu'éprouvc Dieu d'avoir créé l'homme;

le véluge envoyé par Dieu pour détruire tout le Geure humain, parce qu'il ne veut pas l'adorer; la conservation de Noé et de sa famille parce qu'il est pieux; le partage de la Terre entre ses trois Gils Japhet, Cham et Sem, d'où sortent tous les Peuples du Globe; la condamnation à l'esclavage prononcée contre la postérité de Cham, au profit de la postérité de Sem , pour punir une faute de Cham; - l'alliance de Dieu avec Abraliam, descendant de Sem, à la condition d'établir la Circoncision; la nouvelle alliance avec Isaac, puis avec Jacob, à qui Dicu promet l'Empire du monde pour sa postérité;, enfinl'établissement des 12 enfants de Jacob en Égypte fondant 12 Tribas, leur inultiplication pendant 400 ans, et l'alliance de Dieu renouvelée avec Moise et avec les 600,000 Hébreux.

Nous ne nous arrêtons pas à examiner s'il est possible d'admettre que Moïse entendait que ce récit fût éternellement pris à la lettre ,

« PrécédentContinuer »