Cours d'etudes historiques: Histoire romaine

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 456 - Et ranger sous nos lois tout ce vaste hémisphère. Mais , de retour enfin , que prétendez-vous faire ? — Alors , cher Cinéas , victorieux , contents , Nous pourrons rire à l'aise , et prendre du bon temps.
Seite 488 - Romains, hâtez-vous de renverser ces amphithéâtres ; brisez ces marbres, brûlez ces tableaux, chassez ces esclaves qui vous subjuguent, et dont les funestes arts vous corrompent. Que d'autres mains s'illustrent par de vains talents ; le seul talent digne de Rome est celui de conquérir le monde et d'y faire régner la vertu.
Seite 488 - Dieux ! eussiez-vous dit, que sont devenus ces toits de chaume et ces foyers rustiques qu'habitaient jadis la modération et la vertu ? Quelle splendeur funeste a succédé à...
Seite 455 - Je vais, lui dit ce prince, à Rome où l'on m'appelle. — Quoi faire? — L'assiéger. — L'entreprise est fort belle, Et digne seulement d'Alexandre ou de vous : Mais, Rome prise enfin, seigneur, où courons-nous?
Seite 488 - Fabricius ! qu'eut pensé votre grande âme , si , pour votre malheur , rappelé à la vie , vous eussiez vu la face pompeuse de cette Rome sauvée par votre bras , et que votre nom respectable avoit plus illustrée que toutes ses conquêtes? « Dieux ! eussiez-vous dit, que « sont devenus ces toits de chaume et ces foyers rusti« ques qu'habitoient jadis la modération et la vertu?
Seite 488 - Insensés ! qu'avez-vous fait ? Vous, les maîtres des nations, vous vous êtes rendus les esclaves des hommes frivoles que vous avez vaincus. Ce sont des rhéteurs qui vous gouvernent ! C'est pour enrichir des architectes, des peintres, des statuaires et...
Seite 488 - Rome est celui de conquérir le monde " et d'y faire régner la vertu. Quand Cynéas 9 prit notre sénat pour une assemblée de rois, il ne fut ébloui ni par une pompe vaine, ni par une élégance recherchée : il n'y entendit point cette éloquence 30 frivole, l'étude et le charme des hommes futiles.
Seite 455 - Sans doute, on les peut vaincre : est-ce tout? — La Sicile 70 De là nous tend les bras, et bientôt, sans effort, Syracuse reçoit nos vaisseaux dans son port. — Bornez-vous là vos pas? — Dès que nous l'aurons prise, II ne faut qu'un bon vent, et Carthage est conquise. Les chemins sont ouverts : qui peut nous arrêter? 75 — Je vous entends, Seigneur, nous allons tout dompter : Nous allons traverser les sables de Libye...
Seite 455 - Je vais , lui dit ce prince, à Rome où l'on m'appelle. — Quoi faire? — L'assiéger. — L'entreprise est fort belle, Et digne seulement d'Alexandre ou de vous : Mais , Rome prise enfin , seigneur, où courons-nous ? — Du reste des Latins la conquête est facile.
Seite 465 - Haec loca vi quondam et vasta convolsa ruina — Tantum aevi longinqua valet mutare vetustas — 415 Dissiluisse ferunt, cum protinus utraque tellus Una foret ; venit medio vi pontus et undis Hesperium Siculo latus abscidit, arvaque et urbes Litore diductas angusto interluit aestu.

Bibliografische Informationen