Histoire de la révolution de 1848: Europe

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 165 - Ier, était contrainte ou menacée dans le mouvement de croissance qu'elle opère chez elle pour prêter une force de plus au faisceau des gouvernements démocratiques; si les États indépendants de l'Italie étaient envahis; si l'on imposait des limites ou des obstacles à leurs transformations intérieures; si on leur contestait à main armée le droit de s'allier entre eux pour consolider une patrie italienne, la République française se croirait en droit d'armer elle-même pour protéger ces...
Seite 4 - La forme républicaine du nouveau gouvernement » n'a changé ni la place de la France en Europe , ni ses » dispositions loyales et sincères à maintenir ses rap«ports de bonne harmonie avec les puissances qui » voudront comme elle l'indépendance des nations et la » paix du monde. » Ce sera un bonheur pour moi , monsieur, de con...
Seite 182 - Dans l'Europe occidentale, des » événements ont eu lieu qui trahissent le mauvais » dessein de renverser toutes les autorités légales. Les » traités d'amitié et les rapports qui lient la Russie aux. » États voisins, nous imposent le devoir sacré de pren...
Seite 227 - Français héroïques aussi comme vous, mais à des Français combattant d'autres Français ! Ce n'était pas là la guerre loyale ! c'était la propagande royaliste faite avec le sang français contre la République ! Cette conduite n'est pas encore, malgré nos efforts, tout à fait effacée de la mémoire de la nation.
Seite 227 - ... étrangères ! la France veut se réserver libre pour tous les droits. Nous sommes en paix et nous désirons rester en bons rapports d'égalité, non avec telle ou telle partie de la Grande-Bretagne, mais avec la Grande-Bretagne tout entière!
Seite 150 - ... rapports dont le maintien fait la force de l'un et de l'autre, en des rapports conventionnels et constitutionnels, et que jamais je ne permettrai qu'une feuille écrite vienne s'interposer pour jouer le rôle d'une seconde providence entre Dieu, notre seigneur du ciel, et ce pays, pour nous gouverner par ses paragraphes et pour remplacer par eux la sainte et antique fidélité..... La couronne ne peut pas, elle ne doit pas plier à la volonté des majorités, à moins que la Prusse ne soit annihilée...
Seite 129 - Nous demandons un zollverein général, dans le» quel les mêmes mesures, les mêmes poids , les mêmes » droits de commerce allemand, resserreront bientôt » plus fortement l'union matérielle. » Nous proposons la liberté de la presse avec les » mêmes garanties contre l'abus, dans toute la patrie » allemande. » Mais, pour que l'accomplissement de nos in» tentions éprouve le moins de retard et pour que nous » puissions développer les propositions que nous ju...
Seite 93 - ... en vertu duquel la noblesse est exempte de l'impôt foncier et de tout impôt direct; l'égale répartition des charges publiques; l'émancipation des terres et des paysans corvéables ; l'affranchissement de l'esclave agricole par l'abolition des corvées et des prestations en nature; une banque nationale.
Seite 226 - ... à vider avec elle-même ou avec son gouvernement. Quand on n'a pas son sang dans les affaires d'un peuple, il n'est pas permis d'y avoir son intervention ni sa main. Nous ne sommes d'aucun parti en Irlande ou ailleurs, que du parti de la justice, de la liberté et du bonheur des peuples ! aucun autre rôle ne nous serait acceptable, en temps de paix, dans les intérêts et dans les passions des nations étrangères ! la France veut se réserver libre pour tous les droits.
Seite 137 - Hélas ! mademoiselle, je vous en conjure par tout ce que vous avez de plus cher, par votre mère, par vous-même, dites-moi si l'homme qui vous fait venir à cette heure, dans un lieu si écarté, est jeune ou vieux...

Bibliografische Informationen