Histoire de la légende de Faust

Cover
Hachette, 1888 - 474 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 254 - See, see where Christ's blood streams in the firmament! One drop would save my soul, half a drop, ah, my Christ! Ah, rend not my heart for naming of my Christ, Yet will I call on him: O spare me, Lucifer!
Seite 247 - Who buzzeth in mine ears I am a spirit ? Be I a devil, yet God may pity me ; Ay, God will pity me, if I repent.
Seite 419 - Marchant, publié pour la première fois d'après un manuscrit de la Bibliothèque de Chartres, avec une préface, un glossaire, et des notes, par MG Duplessis.
Seite 253 - And I will combat with weak Menelaus, And wear thy colours on my plumed crest; Yea, I will wound Achilles in the heel, And then return to Helen for a kiss.
Seite 127 - ... ville de Troie, devant être une fleur de beauté celle qui tant de fois fut enlevée, et à l'intention de laquelle si redoutable levée de boucliers avait eu lieu. — Puisque tant êtes avide de ce spectacle, dit Faust, et que vous voulez absolument voir cette reine Hélène, épouse de Ménélas, fille de Tyndare et de Léda, sœur de Castor et de Pollux...
Seite 255 - No end is limited to damned souls. Why wert thou not a creature wanting soul? Or why is this immortal that thou hast? Ah, Pythagoras' metempsychosis, were that true This soul should fly from me, and I be changed Unto some brutish beast.
Seite 257 - Mais la mienne doit vivre encore pour être torturée en enfer. M.audits soient les parents qui m'ont engendré! Non, Faust, maudis-toi toi-même ; maudis Lucifer, qui t'a privé des joies du ciel. (L'horloge sonne minuit.) L'heure sonne, l'heure sonne! maintenant, mon corps, évanouis-toi dans l'air, ou le démon t'emportera rapidement en enfer.
Seite 325 - Êtes-vous mâles ou femelles? Ils répondaient : Nous n'avons point de sexe. Faust demande à voir leur forme cachée sous ce linceul gris; ils répondent : « Nous n'avons point de forme à nous ; nous empruntons à ton gré la figure sous laquelle tu désires nous voir; nous aurons constamment la forme de ta pensée.
Seite 325 - C'est ainsi que je me rappelle avoir vu deux fois la vie de Faust représentée par quelques-uns de ces artistes vagabonds, non pas d'après des ouvrages modernes, mais probablement d'après des fragments d'anciens drames disparus depuis longtemps. Je vis jouer la première de ces pièces, il ya vingt-cinq ans, sur les tréteaux d'un petit théâtre du Hamburger-Berg, faubourg qui sépare Hambourg d'Altona.
Seite 257 - Alors je veux m'enfoncer, tête baissée, dans la terre. Terre, ouvre-toi. Oh non! elle ne veut pas me recevoir. Vous, étoiles, qui avez présidé à ma naissance , vous qui m'avez départi pour lot la mort et l'enfer, attirez vers vous Faust, comme une vapeur légère dans les flancs du nuage qui se forme au loin, afin que, lorsque vous me vomirez dans l'air, mes membres puissent tomber de votre bouche fumante ; mais que mon âme monte et s'élève vers le ciel.

Bibliografische Informationen