Introduction au Nouveau Testament, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 60 - Vond., lib. i. ) 4Nam sexaginta calices, quindecim patenas, viginti Evangeliorum capsas detulit , omnia ex auro puro , ac gemmis pretiosis ornata. Sed non est passus ea confringi.
Seite 580 - Alors, tout tremblant et effrayé, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, et entre dans la ville, et là on te dira ce qu'il faut que tu fasses.
Seite 20 - Magnus siquidem hic in nostris codicibus error iuolevit, dùm • quod in eâdem re alius evangelista plus dixit, in alio quia minas putaserint , • addiderunt, vel dùm eumdem sensum alius aliter expressit, ille qui umim c « quatuor primum legerat, ad ejus exempîum cœteros quoque fslimaverit emen
Seite 531 - Il aura toujours, dit Michaëlis, le mérite d'avoir, le premier, dissipé les soupçons qu'on avait élevés contre la critique sacrée, et d'avoir répandu le goût de cette étude en Allemagne1. » Ce second titre n'est pas moindre que le premier. Car c'est...
Seite 99 - Marcum paparn conqueruntur , a quo exemplum de~ cretorum ipsorum , quod petebant receperunt. Adde quod libri tutiores ab injuriis esse soient , et minus, a parum doctis scho/ia sœpe cum scripturis con...
Seite 396 - Codices enim graeci non habent « sine causa », sicut hic positum est, quamvis idem ipse sit sensus. Illud enim diximus intuendum, quid sit irasci fratri suo, quoniam non fratri irascitur, qui peccato fratris irascitur. Qui ergo fratri, non peccato irascitur, sine causa irascitur.
Seite 132 - Michaelis, l'antiquité du codex-alexandrinus, et prétend qu'il n'a été écrit qu'au dixième siècle, pour l'usage d'un monastère de l'ordre des acuérneles.
Seite 577 - A plus forte raison doit-on établir l'insuffisance d'autorité des premières éditions pour celles de leurs leçons qui ne pourraient être justifiées par les manuscrits.
Seite 577 - ... atteignit tout d'abord un si étonnant degré de perfection. Ce que l'on peut contester, c'est l'obligation de joindre le témoignage de ces éditions premières aux autres motifs d'admission d'une variante, avant de se décider à modifier le texte de Robert Estienne.
Seite 132 - Bos, qui suivait ou prétendait suivre le texte du codex vatieanus, et en partie, comme Schulze le suppose, par inimitié personnelle contre Grabe. » — Voir la France proi.\ Michaelis, Introd. au Nouveau Testament, II, 132; Paris, 1822, in-8°; Nicéron, Mémoires, I et X; Moréri, Diet, historic.; Paquot, Mémoires; Hugo, Annales ord.

Bibliografische Informationen