Abbildungen der Seite
PDF

craindre les ennemis de loin pour me les plus craindre de près, et se réjouir de leur approche. Le voyez - vous, comme il considère tous les avantages qu'il peut ou donner, ou prendre ! avec quelle vivacité il se met dans l'esprit, en un moment, les temps, les lieux, les personnes, et non-seulement leurs intérêts et leurs talens, mais encore leurs humeurs et leurs caprices ! rien n'échappe à sa prévoyance. .. .. Avec cette prodigieuse Compréhension de tout le détail et du plan uniservel de la guerre..... (Bossuet.)

CoNcEPT. L'art de la généralisation, en métaphysique, tend à dépouiller les Concepts de tout ce qu'ils ont de sensible.

(Note.) A mesure que cet acte s'avance, les spectres corporels s'évanouissent , les notions se retirent peu à peu de l'imagination vers l'entendement, et les idées deviennent purement intellectuelles.Alors le philosophe spéculatifressemble à celui qui regarde du haut de ces montagnes dont les sommets se perdent dans les nues; les objets de la plaine ont disparu devant lui : il ne lui reste plus que le spectacle de ses pensées, et que la conscience de la hauteur à laquelle il s'est élevé, et où il n'est pas donné à tout le monde de le suivre et de respirer. (Diderot.).

CoNcEPTER. La lionne a Concepté au Jardin

des Plantes, ce qui est un phénomène pour les naturalistes.

CoNCEPTEUR. L'amour des hommes crée le génie. Un homme que ce feu sacré dévore, a conçu la grande pensée qui nous a réunis pour commencer la communion du genre humain. Qu'il soit loué, le Concepteur de cette confédération universelle des amis de la vérité, pour détruire tous les mensonges qui font tous les malheurs de l'humanité : (La Bouche de fer.)

CoNCEPTIF. Cet enfant est né avec un esprit

| Conceptif.Au milieu d'une assemblée, lorsqu'il

faut inventer des jeux et des amusemens, ou les varier, Valère abonde en plaisans Conceptifs.

• CoNCEPTIoN. Il est une foule d'expressions qui ont acquis récemment une acception accessoire, ou entièrement différente. Le terme souverain est enfin fixé à son véritable sens. Une nouvelle grammaire et un nouveau dictionnaire français, me paraissent aux hommes vulgaires qu'un objet de littérature; l'homme qui voit à grande distance, placera cette mesure dans ses Conceptions politiques. (Grégoire.)

| CoNcoRDER. J'ai peur de ne savoir que dire, quand il faudra Concorder les deux généalogies de Jésus. ( Voltaire. )

Ua homme d'esprit et un vrai sot ne peuvent pas Concorder ensemble : les hommes Concordent

encore moins dans le chemin de la gloire que dans celui de la fortune.

CoNFABULER. Qui n'aime pas à Confabuler le soir, au coin de l'âtre, et les pieds sur les chenets, avec un homme qui a l'expériment des voyages?J'aime mieux ici expériment qu'expérience.

CONFECTIoNNER. Martin, mon tailleur, m'at-il servi suivant mes desirs ? Le collet est il bien haut, la taille courte et pincée ? les manches sont-elles bien longues, les boutonnières artistement cousues ? en un mot, mon habit estil bien Confectionné ? On lit dans tous les journaux : Venez à tel magasin, en trois heures de temps, on y Confectionne un habit. Que d'hommes ont isolément des idées agréables, qui me peuvent Confectionner un ouvrage ! (L" ")

CoNfEssEUsE. Confessez-vous à Dieu, s'écriait le souverain pontife Nectaire, et je vous recevrai à la sainte table. Observons que les confessionnaux ne s'élevèrent que sous le règne du monachisme ; les religieux avaient leurs Confesseurs, et les religieuses avaient leurs Confesseuses. (Anaeharsis Cloots.)

CoNFIDENcIEL. Mémoire Confidenciel, donné à l'homme et mon au ministre. Lettre Confi-. dencielle, qui ne peut être exhibée devant les tribunaux civils. Aveu Confidenciel , dont la haine elle-même ne saurait abuser contre l'ancienne amitié. - |

CoNFIDENTÉE. C'est une femme Confidentée ; vous pourrez lui tout dire sans crainte.

CoNFLAGRATIoN. Contemplateurs stoïques des maux incalculables que cette catastrophe affreuse (la banqueroute ) vomira sur la France : impassibles égoïstes, qui pensez que ces convulsions du désespoir et de la misère passeront comme tant d'autres, êtes-vous bien sûrs que tant d'hommes sans pain, vous laisseront tranquillement savourer les mets dont vous n'aurez voulu diminuer ni le nombre, ni la délicatesse ? ... .. . Non ; vous périrez, et dans la Conflagration universelle que vous me frémissez pas d'allumer, la perte de votre hommeur me sauvera point U1I1G seule de vos détestables jouissances ! (Mirabeau.)

CoNFoRTABLE. Rien de plus Confortable que le sentiment vrai de l'amitié.

CoNFUsIoN. Montaigne est le seul de nos écrivains qui ait donné au mot Confusion , le sens énergique et touchant qu'il a dans le morceau suivant :

« En ce noble commerce (entre deux vrais amis), « les offices et les bienfaits mourriciers « des autres amitiés (comme celle entre parens), « ne méritent pas seulement d'estre mis en « compte. Cetle Confusion si pleine de nos « volontés en est cause. »

Montaigne, pour développer son idée, ou plutôt pour répandre le sentiment dont il est pénétré, ajoute :

« Car tout ainsi que l'amitié que je me porte, « ne reçoit point augmentation pour le secours « que je me donne au besoin, et comme je ne « me sçay aucun gré du service que je me fay, « aussi l'union de tels amis estant véritable« ment parfaite, elle leur fait perdre le senti« ment de tel devoir, et hair et chasser d'en« tr'eux, ces mots, bienfaicts, obligation, re« cognoissance , prière, remerciment , et leurs « pareils. »

CoNGÉLATIoN. La Congélation d'une grande assemblée est l'ouvrage d'un ennuyeux orateur, tel que l'académicien. .... qui nous redit cent

fois les mêmes choses. *a

CoNGLoBATIoNs. Termes qui se succèdent dans une même phrase. Ces Conglobations sont brillantes, mais si elles ne sont pas justes, elles sont puériles. (Urbain Domergue.)

CoNGLoMÉRER. (se) Si l'on pouvait diviser le tronc d'un arbre en branches, on ne ferait

« ZurückWeiter »