Revue de Bretagne et de Vendée, Band 52

Cover
J. Forest ainé, 1882
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 151 - Hâtez-vous lentement , et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.
Seite 52 - Le droit de la Nation d'accorder librement les subsides par l'organe des États généraux régulièrement convoqués et composés ; Les coutumes et les capitulations des provinces ; L'inamovibilité des magistrats ; Le droit des cours de vérifier dans chaque province les volontés du Roi et de n'en ordonner l'enregistrement qu'autant qu'elles sont conformes aux lois constitutives de la province...
Seite 200 - ... dans un accès de fièvre violent. Je lui fis la révérence, et commençai la connaissance par lui tâter le pouls, comme si j'avais été son premier médecin. L'accès passé, il s'habilla et se mit à table. Algarotti...
Seite 93 - L'intendant possède toute la réalité du gouvernement. Celui-ci est un homme de naissance commune, toujours étranger à la province, jeune, qui a sa fortune à faire. Il n'exerce point ses pouvoirs par droit d'élection, de naissance ou d'office acheté; il est choisi par le gouvernement parmi les membres inférieurs du conseil d'Etat et toujours révocable.
Seite 349 - Au reste, je suis encore bien faible, vous me trouverez au lit, et je ne pourrai que vous jeter à la tête ma seringue et mon pot de chambre; mais dès que j'aurai un peu de force...
Seite 331 - OU RELATION D'ALETIN LE MARTYR, concernant l'Origine, Antiquité, Noblesse et Saincteté de la Bretaigne Armorique, et particulièrement des villes de Nantes et Rennes.
Seite 57 - ... propriétés, par des lits de justice ; des affaires civiles et criminelles, par des évocations ou cassations, et suspendre le cours de la justice par des exils particuliers ou des translations arbitraires.
Seite 290 - ... aux corps mêmes , que dans l'odeur , le son , le goût , la dureté , c'est une illusion. L'étendue, comme ces autres, n'est qu'une perception de mon...
Seite 440 - L'onde et la flamme si voisines; Et les astres tombés en ces pays nouveaux, ' Salamandres marines, Se baignent à plaisir dans le giron des eaux. L'illustre Déesse des mois, Quittant son arc et son carquois, Descend avec eux dedans l'onde ; Son croissant est sa barque, où, l'hameçon en main Fait de sa tresse blonde, Elle pêche à loisir les perles du Jourdain.

Bibliografische Informationen