Recherches Géologiques dans la Partie Centrale de La Chaîne du Caucase

Cover
H. Georg, 1875 - 117 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt


Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 107 - ... presque général des couches antérieures au terrain crétacé vers le nord, dû probablement à la même cause dans les chaînes extérieures que dans la chaîne centrale où les schistes argileux plongent sous les schistes cristallins et ceuxci sous le granit ; 2° la présence de grandes failles ; l'une d'elles à laquelle est due la disparition presque complète des roches calcaires à l'est des montagnes Mesques, se reconnaît dans les vallées de l'Aragva, du Ksan, de la...
Seite 107 - Medjouda, de la Liakhva et dans le haut de celle de la Kvirila; une autre se voit dans les vallées du Rion et du Tskhénis-tskhali, entre Khidiskhari et Mouri. Ces faits montrent que la région qui s'étend au sud de l'axe des roches cristallines a été soumise à des actions bien différentes de celles qui ont agi au nord de cet axe. De grandes dislocations du sol, marquées par ces failles, ont été produites probablement par des affaissements survenus parallèlement à la chaîne cristalline,...
Seite 107 - Russie continentale, n'a subi, depuis le commencement de l'époque jurassique, que des oscillations lentes du sol qui ont influé sur ses dépôts sans accidenter son relief, et le soulèvement qui a porté ces dépôts à la hauteur à laquelle ils sont aujourd'hui. Le revers méridional de l'axe cristallin, beaucoup plus pénétré par des roches éruptives et voisin du plateau arménien, a été soumis à des oscillations, des plissements et des fractures qui ont donné aux dépôts sédimentaires...
Seite 106 - Rion forme en avant de son embouchure une barre dangereuse pour la navigation. La structure orographique et géologique des deux versants de la chaîne présente de grandes différences. Sur le versant nord de l'axe cristallin, les terrains mésozoïques et cénozoïques se sont déposés d'une manière régulière et forment aujourd'hui une série de couches plongeant vers le nord, disposées en retrait les unes sur les autres, de sorte qu'on trouve successivement en s'éloignant de la chaîne centrale...
Seite 97 - ... à une grande hauteur au-dessus du niveau de la mer. Tels sont les bassins du Letchkhoum, du Radcha et du district de Satchkhéri à l'ouest des Montagnes Mesques.
Seite 107 - Kasbek (5043m), constitué par une andésite moins quarlzifère que la précédente, s'est développé au point de contact des roches cristallines et des schistes argileux, à l'endroit où la chaîne est le plus resserrée et les dépôts sédimentaires le plus redressés. Les...
Seite 62 - La pâte est d'un gris cendré ; elle est composée de petits cristaux de plagioclase et de pyroxène et de grains de magnétite. Elle contient de nombreux cristaux blancs de plagioclase et de petits granules qui sont probablement de la tridymite. Une partie de ces montagnes est aussi constituée par des andésites amphiboliques 5. Cette roche est grise et contient des cristaux de plagioclase qui ont parfois jusqu'à 7""" de long ; on y trouve aussi beaucoup de petits cristaux d'amphibole et de 1...
Seite vii - ... kilomètres de largeur dans la vallée du Térek et disparaissent entièrement un peu plus à l'est. Un autre noyau cristallin, formé en majeure partie de granit et de syénite, constitue au sud du précédent le massif des montagnes Mesques ou montagnes de Souram. Il est dirigé du NE au SO et sépare le bassin de la Mer Noire de celui de la Mer Caspienne. Il est entouré de terrains mésozoïques et tertiaires en couches peu inclinées. Une formation de schistes argileux d'une épaisseur considérable...
Seite 43 - ... vers le centre de celui - ci. La roche est pour la plupart homogène, terne et de couleurs grise et rosé; elle renferme beaucoup de fragments irréguliers de quartz blanc laiteux, et d'amandes de Feldspath fondu hyalin.
Seite 107 - ... néocomiens et les couches qui leur sont supérieures, ce qui prouve que ces grandes dislocations ont eu lieu avant le dépôt de ces derniers terrains. Ceux-ci présentent des voûtes qui ne sont déjetées d'aucun côté, mais ils ont été également soumis à d'importantes fractures. Le plissement des couches miocènes du bassin du Radcha et la hauteur à laquelle ces couches ont été portées sur tout le revers méridional prouvent que le dernier soulèvement de la chaîne a été le résultat...

Bibliografische Informationen