Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Philomèle, et confirme cette fausse nouvelle par des larmes. Procné dépouille ses vêtemens tout brillans d’or , pour se couvrir de voiles noirs et de longs habits de deuil ; elle appelle les mânes de sa soeur autour d'un vain tombeau arrosé de ses larmes. Ce n'étoit

pas

ainsi qu'il falloit la pleurer.

Depuis une année entière, Philomèle languissoit dans sa prison. Que peut-elle faire ? Une garde sévère, des murs impénétrables, s'opposent à sa fuite ; sa bouche, privée de l'organe de la voix, ne sauroit révéler son sort. L'extrême malheur rend ingénieux et fournit de grandes ressources. Philomèle trace sur une toile ses malheurs

par

le mélange de deux fils de différentes couleurs, et fait signe à une des femmes qui la servoient de porter cette toile à Procné. Celle qui s'en chargea , ignorant ce qu'elle portoit, obéit fidèlement. La femme de Térée développe ce tissu fatal, lit ces affreux caractères, et la force de la douleur l'empêche de prononcer une seule parole; sa langue cherche en vain des termes pour exprimer toute son indignation. Aucune larme n'échappe de ses yeux ; mais elle court à la vengeance , résolue de

1

[ocr errors]

ne rien épargner et de se permettre tout pour égaler la punition à l'atrocité du forfait.

F A B L E X I.

Procné tire Philomèle de sa prison. Elle

se détermine à tuer Itys,

Lţs femmes de Thrace célébroient alors les fêtes de Bacchus. La nuit est le témoin de ces mystères sacrés; c'est pendant la nuit que les timbales font retentir les antres du mont Rhodope. Ce fut aussi dans l'ombre de la nuit que la reine sortit de son palais avec les or nemens prescrits dans ces cérémonies. A son côté gauche pend une peau de cerf; un thyrse a chargé son épaule, et sa tête est couronnée de feuilles de vigne. Elle court dans les forêts , suivie de ses femmes ; elle vole, transportée de sa propre fureur, qu'on prend pour

celle que Bacchus a coutume d'inspirer. Elle arrive enfin à la prison de Philomèle, remplit l'air de hurlemens bachiques, brise les partes, en

[graphic][subsumed][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
« ZurückWeiter »