Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]
[graphic]

)

change en lions redoutables et les attelle à son char.

Craignez leur rencontre , bel enfant; n'attaquez point les animaux qui volent au combat, mais ceux qui prennent la fuite devant votre carquois. Fuyez, et que votre valeur téméraire ne fasse pas votre malheur et le mien.

FA B' L E XI I I.

Adonis changé en fleur; Menthe en une

plante de son nom.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Vénus dit, et ses cygnes l'emportent dans les airs. Mais ses avertissemens ne purent réprimer la bouillante valeur d'Adonis: il

perça d'un javelot un sanglier qué ses chiens avoient fait sortir d'une forêt. Le monstre furieux le poursuit, l'atteint dans sa fuite, lui plonge dans le corps ses redoutables défenses , et le jette sans vie sur la poussière.

Vénus, qui n'étoit pas encore arrivée dans l'isle de Cypre, entend les plaintes de son amant', tourne aussitôt son char de son côtés et le trouvant baigné dans son sang et près de rendre le dernier soupir, elle se précipite sur lui, s'arrache les cheveux, se meurtrit le sejn, et dans sa douleur elle se plaint amèrement au Destin. Du moins, lui dit-elle, it ne mourra pas tout entier. Je veux, ô mon cher Adonis, que tous les ans on renouvelle le spectacle de ta mort, et qu’un deuil uni: versel consacre ta mémoire et mes regrets. Ce n'est pas assez : si Proserpine a bien changé Menthe sa rivale en une plante du même nom, mon pouvoir n'est pas moins étepdu que le sien.

Elle dit, et en même temps elle répandit du nectar sur le sang d'Adonis. Ce sang se change aussitôt en petites bulles , qui ont quelque éclat, comme celles que la pluie forme en tombant. Peu d’instans après, on en vit sortir une fleur (l'anémone ) qu'on peut comparer à la grenade : mais elle est plus foible et clure peu ; les mêmes vents qui la fant éclore ne tardent point à la Aétric.

NO TE s.

* Eurydice, unie à Orphée, se promenoit avec les naïades ses anciennes .compagnes, lorsqu'un serpent la mordit au salon, et lui ôta la sie ... Virgile suppose qu'Eurydice fuyoit les poursuites él'Aristée, lorsqu'elle fut mordue par une couleuyre. La mort de cette femme du plus célèbre des poètes et des musiciens a été dignement chantée par Virgile et par Oyide, deux poètes du premier ordne. C'est ici le lieu de comparer deux morceaux, dont le fond est le même, mais dont la broderie est différente.

Voici les vers #Ovide :

NUPTA per herbas
Dum nova, naïadum turbâ comitata, vagatur,
Occidit, 'in talum serpentis dente recepto.
Quam satis ad superas postquam Rhodopeius auras
Deflevit vates; nc non tentaret et unibras,
Ad Stygn'Tænariâ est ausus descendere portão
Perque-leves populos, simulacraque funcia sepulcris,
Persephonen adfit, inamænaque regna tenentem
Umbrarum dominum : pulsisque ad carmina uervisi
Sic ait : 0 pošiti sub terra nunjua mundi,

decidimus quidquid mortale creamur,
Si licet, et,"falsi positis ambagibus oris,
Vera loqui sinitis , non·luc, ut opaca vitlerem
Tartara , descendi, nec uti villosa colubris
Terna Medusại viucirem gultura monstri.
Crusa-via-est-conjux ; in quam calcata venenum

In quem

« ZurückWeiter »