Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

pays de ces monstres ? L'horrible lion de Nés mée n'a-t-il point été terrassé par ces vaillantes mains ? et cette tête n'a-t-elle point soutenu le ciel? Enfin la cruelle Junon s'est plutôt lassée de commander et d'exiger des travaux difficiles ; que moi d'obéir et de les exécuter. Faut-il que maintenant je sois la victime d'un monstre d'une nouvelle espèce, contre lequel le courage et les armes sont inutiles. Un feu dévorant me consume, tandis

que le lâche Eurysthée jouit d'un indigne repos. Peut-on croire après cela qu'il est de justes dieux dans le ciel?

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Lichas, précipité par Hercule dans la mer,

est changé en rocher. Hercule se construit un bûcher:

Hercule, ayant fini ses plaintes, se mit à courir sur le mont (Eta, comme un tigre qui porte dans son flanc le trait dont il est blessé. On le voyoit, frémissant de rage et poussant d'horribles hurlemens , faire tous ses efforts pour arracher la fatale tunique. On le voyoit quelquefois cléraciner les plus gros arbres, et faire trembler toute la montagne; quelquefois devenir plus tranquille, et lever les mains vers le ciel en implorant le secours de son père.

Dans ces entrefaites il apperçoit Lichas tremblant, et qui se cachoit dans le creux d'un rocher. C'est donc toi , Lichas, qui m'as apporté ce présent infernal? C'est donc toi qui seras l'auteur de ma mort?

Le malheureux officier frémit de crainte, et cherche d'une voix foible à se justifier. Il étoit près d'embrasser les genoux de son maître: mais Hercule le saisit d'une main puissante, et, après l'avoir fait pirouetter, le précipite au loin dans la mer d'Eubée, aussi fortement qu'une pierre est lancée par nos machines de guerre. Lichas s'endurcit et se pétrifie en lair, comme ces exhalaisons qui se condensent en eau, se changent ensuite en flocons de neige, et enfin s'épaississent en grêle. Lichas changé en pierre conserve son premier nom et la figure humaine; c'est aujourd'hui un rocher de la mer d'Eubée, que les nautonniers

[ocr errors]
[graphic][subsumed][graphic][ocr errors]

craignent de toucher, comme s'il étoit encore sensible.'

::!'!.....Is perbicious Aleide, pressé par sa douleur, 'abat sur le mont Eta des arbres pour construire un bûz chev. Avant d'y mettre le feu, il fait présent à Philoclète de son arc, de son carquois , et de ses flèches, qui devoient encore être lapa cées contre les Troyens. Philoctėte allume le bûcher, et le grand Alcide

y monte, s'étend sur cet autel, appuie sa tête sur sa massue, et paroît au milieu des flammes avec un front aussi serein que s'il étoit couronné de fleurs dans la joie d'un festin.

> Mini res)

Mbrrito

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

FABLE VI I. Hercule est consumé

est consumé par les flammes.

Apothéose de ce héros. DÉJ A la Hamme s'élevbit avec bruit; Hercule, qu'elle dévoroit avee fureur, la voyoit d'un oil intrépide s'attacher à ses membres et les consumer. Les dieux craignirent pour sa gloire dans ce moment redoutable. Jupiter s'en apperçut, et leur dit avec une douce majesté : gir,

[ocr errors]
« ZurückWeiter »