Abbildungen der Seite
PDF
EPUB
[graphic]
[ocr errors]
[graphic]
[ocr errors]

F A B L E IL

Acheloüs se change d'abord en serpent,

ensuite en taureau. Herculé rompt une de ses cornes, qui reçoit le nom de corne d'abondance.

Inférieur en force , j'eus recours à l’artifice,' et je m'échappai de ses mains en serpent tortueux : je formois de longs replis et d'horribles sifflemens.

Il rit de mes stratagêmes. Des serpens écrasés sont, dit-il, les jeux de mon berceau. Quoique tu sois plus redoutable que

les autres, Achéloüs , combien de serpens comme toi dans la seule hydre de Lerne, cet affreux dragon à cent têtes, qui tiroit de nouvelles forces de ses blessures mêmes! A mesure que j'abattois quelques unes de ses têtes, d'autres repaissoient aussitôt à leur place ; les coups que je lui portois ne faisoient qu'augmenter sa force et sa rage. Cependant j'ai domté ce monstre et tous ceux que son sang reproduisoit. Quel est ton espoir et ta ressource, à

[ocr errors]

toi qui, armé d'une force étrangère, te couyres lâchement d'une forme empruntée?

Il dit, et me saisissant le cou de ses doigts de fer, il me presse , il m'écrase , il m'ôte la respiration. Ne pouvant m'arracher de ses mains plus fortes que des tenailles , j'empruntai ma troisième forme : je me change en taureau, et je recommence un nouveau combat. Mais il me saisit, me traîne, me terrasse, abat mon front dans la poussière, et de sa main puissante arrache une de mes cornes qu'il tenoit. Les naïades l'emplirent de fruits et de fleurs, et la consacrerent à l'Abondance.

Comme Achélous achevoit de parler, une nymphe parut, les cheveux flottans et habillée .comme Diane, et apporta pour le dernier service tous les fruits de l'automne.

Le lendemain, au lever du soleil , Thésée et les héros de sa suite, sans attendre que

les eaux fussent entièrement retirées , quittèrent Achéloüs , et le dieu replongea son front mutilé au fond de ses flots.

F A B L ΕΙΙΙ,

Nessus veut enlever Déjanire; Hercule le

tue d'un coup de flèche.

Achélous cependant ne perdit dans ce combat que l'ornement de son front, et n'essuya point de dommage plus considérable; il cachoit même sa honte en se couronnant la tête de roseaux ou de feuilles de saules : mais, toi Nessus, un amour semblable pour la même Déjanire te coûta la vie.

Hercule , vainqueur d'Achéloüs, et possesseur de cette princesse, retournoit avec elle à Thèbes sa patrie. L'Évène, enflé par les pluies et par la fonte des neiges, lui opposa une puissante barrière. Le héros ne craignoit rien pour lui; mais il trembloit pour son épouse. Nessus lui offrit de se charger de ce précieux fardeau , et de le transporter à l'autre bord par les endroits les moins dangereux, qui lui étoient connus. Hercule, libre de ce soin, lance au-delà du fleuve son arc et sa massue, et se précipite dans les eaux,

« ZurückWeiter »