Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Le nom de Thésée, vainqueur du Minotaure, étoit célèbre, et toutes les villes de la Grèce trouvoient en lui un défenseur. Calydon, capitale de l'Étolie, implore son secours contre un sanglier que Diane avoit envoyé dans cette contrée. Tous les héros de la Grèce s'assemblent pour combattre ce monstre. Méléagre, fils d'Enée roi d'Étolie, tue le sanglier et donne sa hure à la belle Atalante. Cette action anime contre lui ses deux oncles maternels, et il les Tue. Althée sa mère venge ses frères en jetant au feu un tison à la durée duquel étoit attachée la vie de Méléagre. Ce prince mourut aussitôt que le tison fut brûlé. Ses sæurs, inconsolables de sa mort, furent changées en oiseaux. Thésée, un des héros qui avoient assisté à cette chasse du san. glier de Calydon, retournoit à Athèncs : il trouva le passage fermé par le débordement du fleuve Achélois. Le dieu de ces eaux le pria d'attendre dans sa grotte qu'elles fussent rentrées dans leur lit. Tandis qu'ils étoient à table, Thésée lui demanda ce que c'étoit

que

des isles qu'il voyoit. Ce sont, reprit le dieu, cing nymphes qui m'ont ait

irefois méprisé. Je me vengeai : la violence de mes ondes les entraîna avec leurs demeures, et les dieux les changèrent en isles, Cette autre que vous voyes, ajouta-t-il, c'est Périmèle mon ancienne amante. Son père ayant appris son amour pour moi, la précipita dans mes eaux, et Neptune, à ma prière, la transforma en isle. Pirithoiis éloit avec Thésée, lorsque le dieu du fleuve faisoit ces récits : il s'en moqua. Lélex, un de leurs compagnons, ,

soutint

que

rien n'és loit impossible aux dieux; et pour le prou. per il raconta l'histoire de Philémon et de Baucis, deux époux craignant les dieux, Tous les deux, ayant vu leur cabane chan, gée en un temple, furent eux-mêmes changés l'un en chêne, l'autre en lilleul. Acheloüs reprit la parole, et confirma la possibilité des métamorphoses par celles de Protée, et par les formes différentes que prenoit autrefois Métra, fille d'Éresichthon, Thessalien. Son père, ayant encouru la disgrace de Cérès, fut attaqué d'une faim si dévorante, qu'il consuma tous ses biens qui étoient considérables. Il ne lui restoit que sa fille, il la vendit. Mais elle obtint de

Neptune,qui l'aimoit, la faculté de se changer en toutes sortes de formes. Après mille transformations, elle redevenoit toujours elle-même, et son père la vendoit toujours. Par ce moyen il pouvoit acquérir d'ima: menses richesses; mais elles ne lui suffisoient pas. Sa faim devint si pressante, qu'il se déchira lui-même. Mais sans chercher des exemples ailleurs, continua le dieu du fleuve, je puis me métamorphoser en lion, en serpent, et en taureau armé de cornes. Mais que dis-je. Il ne m'est plus possible al'on porter plus d'une. A ces mols il soupira,

[graphic]
[ocr errors]
[ocr errors]
[graphic]

91.

NO

« ZurückWeiter »