Les jeunes marins, ou Voyage d'un capitaine de vaisseau avec ses enfans sur les côtes et dans les ports de mer de la France: contrenant la description des côtes et des ports sur les rapports de l'histoire, de la statistique, de la marine, du commerce et de l'histoire naturelle; enrichi d'une foule d'épisodes, anecdotes, historiettes et nouvelles; d'un précis de l'histoire de la marine ... orné de 40 vues des ports de France, Bände 1-2

Cover
Guillaume et cie, 1827
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 166 - Cérès eut mis fin à ses courses, la Seine la pria de lui donner, en récompense de ses services, ces prairies que vous voyez là-bas. La déesse y consentit, et accorda de plus à la fille de Bacchus, de faire croître des blés partout où elle porterait ses pas. Elle laissa donc la Seine sur ces rivages, et lui donna pour compagne et pour suivante, la nymphe Héva...
Seite 240 - En effet, dès que l'astre du jour se fut caché derrière lui, quelques-uns de ses rayons décomposés éclairèrent les arcades demi-transparentes du pont d'une couleur ponceau, se reflétèrent dans les vallons et au sommet des rochers, tandis que des torrents de lumière couvraient ses contours de l'or le plus pur, et divergeaient vers les cieux comme les...
Seite 167 - Héva sa compagne aperçut sous les ondes les cheveux blancs, le visage empourpré et la robe bleue de Neptune. Ce dieu venait des Orcades après un grand tremblement de terre, et il parcourait les rivages de l'Océan, examinant, avec son trident, si leurs fondements n'avaient point été ébranlés.
Seite 240 - Quoi qu'il en soit , tout cet appareil fantastique de magnificence et de, terreur , ces montagnes surmontées de palmiers , ces orages qui grondaient sur leurs sommets , ce fleuve , ce pont , tout se fondit et disparut à l'arrivée de la nuit, comme les illusions du monde aux approches de la mort. L'astre des nuits, la triple...
Seite 167 - Mais si le dieu des mers a conservé son amour pour la Seine, la Seine garde encore son aversion pour lui. Deux fois par jour, il la poursuit avec de grands mugissements, et chaque fois, la Seine s'enfuit dans les prairies en remontant vers sa source, contre le cours naturel des fleuves.
Seite 240 - Un soir, environ une demi-heure avant le coucher du soleil, le vent alizé du sud-est se ralentit, comme il arrive d'ordinaire vers ce temps. Les nuages, qu'il voiture dans le ciel à des distances égales comme son souffle, devinrent plus rares, et ceux de la partie de l'ouest s'arrêtèrent et se groupèrent entre eux sous les formes d'un paysage.
Seite 227 - Tourville, pi esses par l'ennemi, auquel la lenteur de leur marche ne leur permit pas de se dérober, sévirent contraints de relâcher dans les ports sans défense de la Hogue et de Cherbourg, où les Anglais les brûlèrent au nombre de treize, à...
Seite 240 - N'a pas senti son coeur, en ce moment fatal. Frémir, et s'attacher au rivage natal ! Le plus brave guerrier, quand la parque jalouse Le ravit lentement à l'amour d'une épouse, N'aborde point sans crainte et sans être agité La nuit de l'avenir et de l'éternité. Tel se présente à nous, immense, solitaire, Cet océan glacé qui borne l'hémisphère, Et qui de oook lui-même arrêta les desteins.
Seite 37 - Jean n , roi de Portugal , ayant refusé ses services, Colomb se rendit à la cour d'Espagne, où la reine Isabelle lui confia trois vaisseaux. Des îles Canaries , où il mouilla , il ne mit que trente jours pour découvrir la première île de l'Amérique. Pendant ce court trajet, son équipage ne cessa de murmurer.
Seite 167 - Cérès, et, touché de sa bonne grâce et de sa légèreté, il poussa sur le rivage ses chevaux marins après elle. Déjà il était près de l'atteindre, lorsqu'elle invoqua Bacchus son père et Cérès sa maîtresse. L'une et...