Des intéréts matériels en France: travaux publics. Routes.--Canaux.--Chemins de fer

Cover
C. Gosselin, 1841 - 558 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 3 - Pour la démocratie, la liberté se présente sous un autre aspect : la plus dure servitude pour elle, ce n'est pas la privation de certaines franchises politiques; le joug qu'elle porte, celui dont elle est le plus impatiente de se délivrer, c'est celui de la misère. L'homme qui a faim n'est pas libre, car évidemment il n'a pas la disposition de ses facultés, soit physiques, soit intellectuelles, soit morales.
Seite 56 - L'amélioration de l'Allier en vue de faciliter l'écoulement des produits du bassin houiller de Brassac; 2° Quelques perfectionnements en Loire au-dessus de Roanne, qui permettraient en toute saison de transporter au loin, par eau, les houilles de Saint-Etienne; 3° Un chemin de fer qui, partant du point où l'Ariége cesserait d'être navigable, en remonterait la vallée jusqu'à Tarascon; 4° Un canal destiné à distribuer les charbons de Comentry dans les départements de l'Ouest situés entre...
Seite 28 - ... entre ses divers cantons par les fleuves qui les arrosent et par les deux mers dans lesquelles ces derniers se déchargent ; correspondance qui , si l'on y fait attention, constitue en grande partie l'excellence de ce pays, par la grande facilité qu'elle donne aux habitants de communiquer les uns avec les autres , et de se procurer réciproquement tous les secours et toutes les choses nécessaires à la vie. Cet avantage devient surtout sensible en ce moment où...
Seite 29 - Un autre motif de cette préférence est que la route est unie et n'a que huit cents stades environ. On charge ensuite ces marchandises sur la Loire, qui offre une navigation commode. Ce fleuve sort des Cévennes et va se jeter dans l'Océan. » De Narbonne ou remonte l'Aude à une petite distance.
Seite 28 - ... pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises de l'Océan à la Méditerranée , et réciproquement : car la plus grande partie du transport se fait par eau , en descendant ou en remontant les fleuves, et le peu de chemin qui reste à faire par terre est d'autant plus commode qu'on n'a que des plaines à traverser.
Seite 28 - ... pour prouver la Providence; car on peut remonter le Rhône bien haut avec de grosses cargaisons qu'on transporte en divers endroits du pays, par le moyen d'autres fleuves navigables qu'il reçoit et qui peuvent également porter des bateaux pesamment chargés. Ces bateaux passent du Rhône sur la Saône , et ensuite sur le Doubs, qui se décharge dans ce dernier fleuve. De là les marchandises sont transportées par terre jusqu'à la Seine...
Seite 28 - Une si heureuse disposition de lieux , par cela même qu'elle semble être l'ouvrage d'un être intelligent plutôt que l'effet du hasard, suffirait pour prouver la Providence...
Seite 28 - Rhone surtout a un avantage marqué sur les autres fleuves pour le transport des marchandises , non seulement parce que ses eaux communiquent avec celles de plusieurs autres fleuves , mais encore parce qu'il se jette dans la Méditerranée qui l'emporte sur l'Océan , comme nous l'avons déjà dit, et parce qu'il traverse d'ailleurs les plus riches contrées de la Gaule.
Seite 6 - ... de la démocratie américaine, ils affirment que si, en France , les ouvriers et les paysans ne sont pas aussi magnifiquement partagés , c'est à la monarchie qu'il faut s'en prendre. La monarchie , personnifiée dans la dynastie de Juillet, est mise en demeure de montrer que, mieux que qui que ce soit , elle a puissance de guider les populations vers la terre promise. Il ne dépend que d'elle et de ceux qui lui sont dévoués , qu'elle sorte avec éclat de cette épreuve décisive. L'instant...
Seite 28 - Cependant, comme le Rhône est difficile à remonter, à cause de sa rapidité, il ya des marchandises que l'on préfère porter par terre, au moyen de chariots, par exemple, celles qui sont destinées aux Arvernes et celles qui doivent être embarquées sur la Loire, quoique ces cantons avoisinent en partie le Rhône.

Bibliografische Informationen