Schriften, Bände 3-4

Cover
Orell, Füssli und Compagnie, 1835
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 9 - Italie, empire du Soleil ; Italie, maîtresse du monde ; Italie, berceau des lettres, je te salue. Combien de fois la race humaine te fut soumise ! tributaire de tes armes, de tes beaux-arts et de ton ciel ! « Un dieu quitta l'Olympe pour se réfugier en Ausonie ; l'aspect de ce pays fit rêver les vertus de l'âge d'or, et l'homme y parut trop heureux pour l'y supposer coupable.
Seite 35 - And may at last my weary age Find out the peaceful hermitage, The hairy gown and mossy cell, Where I may sit and rightly spell Of every star that heaven doth shew, And every herb that sips the dew ; Till old experience do attain To something like prophetic strain.
Seite 285 - ... pas cru notre langue susceptible. J'ose présumer que ce genre de versification est peutêtre celui qui est le plus convenable à notre idiome, et qu'il est de plus préférable à la rime; il est vraisemblable qu'on feroit des progrès , si on se donnoit la peine de le perfectionner.
Seite 289 - M'intéressent toujours. Simple et grand, fort et doux, Unissez tous les tons pour plaire à tous les goûts. Là, que le peintre vienne enrichir sa palette ; Que l'inspiration y trouble le poète ; Que le sage du calme y goûte les douceurs; L'heureux, ses souvenirs ; le malheureux, ses pleurs.
Seite 320 - Et comment peut-on appeler bonheur un état fugitif qui nous laisse encore le cœur inquiet et vide , qui nous fait regretter quelque chose avant , ou désirer encore quelque chose après...
Seite 140 - A stranger yet to pain! I feel the gales that from ye blow, A momentary bliss bestow, As waving fresh their gladsome wing, My weary soul they seem to sooth, * And, redolent of joy and youth, To breathe a second spring.

Bibliografische Informationen