Annales de l'Assemblée nationale: Compte-rendu in extenso des séances..., Band 22

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 167 - Si vous m'apportiez un plan meilleur que le mien, ou même si vous m'apportiez un plan quelconque, je pourrais abandonner le mien et révoquer mes ordres. Mais depuis douze jours que vous êtes à Orléans, vous ne nous avez, malgré nos invitations réitérées, de M. Gambetta et de moi, proposé aucune espèce de plan. Vous vous êtes borné à vous fortifier à Orléans, selon nos indications, après avoir commencé à déclarer que la position n'y serait pas tenable.
Seite 190 - J'avais dirigé jusqu'à hier le 18* et le 20", et par moments le 17*. Je vous laisse ce soin désormais. D'après l'ensemble de mes renseignements, je ne crois pas que vous trouviez à Pithiviers, ni sur les autres points, une résistance prolongée. Selon moi, l'ennemi...
Seite 82 - Ce sera un grand malheur ; mais le seul moyen d'éviter une catastrophe encore, c'est d'avoir le courage de savoir faire un sacrifice lorsqu'il en est encore temps. L'armée de la Loire peut rendre de grands services à la défense nationale, mais à la condition de la concentrer sur des points où elle ait le temps de se réorganiser. Chercher à la concentrer à Orléans, c'est l'exposer à être détruite sans résultat.
Seite 143 - l'ordre de partir le lendemain 6, pour se diriger par » Gien et la forêt d'Orléans, sur cette dernière ville, en " lui laissant toute liberté de mouvement, de manière "à arriver le 10 au soir ou le 11 au matin, suivant «les événements. " Le reste de mes troupes qui était établi sur...
Seite 143 - Reyau, lequel avait pour instruction de chercher à déborder autant que possible l'ennemi par sa droite. Les francstireurs de Paris, sous les ordres du lieutenantcolonel Lipowski, avaient l'ordre d'appuyer sur la gauche le mouvement de la cavalerie. « Le 9, dès huit heures du matin, toutes les troupes se mirent en mouvement après avoir mangé la soupe. « La portion des troupes du général Martineau désignée pour agir sur la droite effectua son mouvement sans rencontrer l'ennemi.
Seite 145 - Retrouvez cet élan, cette furie française qui ont fait notre gloire dans le monde, et qui doivent aujourd'hui nous aider à sauver la patrie. « Avec des soldats tels que vous, la République sortira triomphante des épreuves qu'elle traverse ; car, après avoir organisé la défense, elle est en mesure, à présent, d'assurer la revanche nationale.
Seite 302 - ... venait en aide. Elles rejetaient, au contraire , sur moi toute la responsabilité des faits douloureux qui se produisaient, sans reconnaître le peu de valeur des éléments placés entre mes mains, les effets de la température affreuse à laquelle...
Seite 131 - Dans le second cas, nous reprendrons nos combinaisons interrompues et nous ferons un mouvement offensif avant que l'ennemi ait réuni des forces supérieures. Je vous prie donc, Monsieur le ministre, de vouloir bien me faire connaître d'une manière catégorique : Si nous devons pousser...
Seite 198 - L'opinion du gouvernement consulté était de vous voir tenir ferme à Orléans, vous servir des travaux de défense et ne pas s'éloigner de Paris. Mais puisque vous affirmez que la retraite est nécessaire, que vous êtes mieux à même, sur les lieux, de juger la situation; que vos troupes ne tiendraient pas, le gouvernement vous laisse le soin d'exécuter...
Seite 302 - Elles ne tenaient compte, non plus, ni du manque si fréquent de vivres, ni de la non-réalisation des promesses faites de garder solidement le cours de la Saône pour couvrir mon flanc et mes derrières, et de remplir Besançon de vivres et de munitions. Dans ces conditions, je donnai les derniers ordres nécessaires pour continuer, le lendemain, le mouvement de retraite, puis je reculai devant la pensée quo des appréciations injustes des causes de mon insuccès seraient la récompense de mes...

Bibliografische Informationen