Biographie des quarante de l'Académie française ...

Cover
Chez les marchands de nouveautés, 1826 - 372 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 92 - Nos magistrats ont bien connu ce mystère. Leurs robes rouges , leurs hermines dont ils s'emmaillottent en chats fourrés, les palais où ils jugent, les fleurs de lis, tout cet appareil auguste était fort nécessaire...
Seite 46 - Essai historique, politique et moral sur les révolutions anciennes et modernes, considérées dans leurs rapports avec la Révolution française.
Seite 52 - Monsieur; j'ai trouvé, j'ai relevé la couronne dans le ruisseau, et le peuple l'a mise sur ma tête : qu'on respecte ses actes...
Seite 253 - lettre de Votre Altesse Royale; j'ai toujours " pris un vif intérêt à ses malheurs et à ceux " de sa famille. Elle ne doit pas songer à se " présenter en France ; elle n'y parviendrait " que sur cent mille cadavres. Du reste je " m'empresserai toujours à faire tout ce qui " pourrait adoucir ses destinées et lui faire
Seite 95 - Je vous demanderai où est ce scrutin silencieux qui provoque le juge à se recueillir avant qu'il prononce, et -qui enferme, pour ainsi dire, dans la même urne et son opinion et le témoignage de sa conscience?
Seite vii - République, un institut national chargé de recueillir les découvertes, de perfectionner les arts et les sciences.
Seite 95 - Je vous demanderais où sont ces jurés d'accusation et de jugement, espèce d'oiages donnés par la loi aux citoyens pour la garantie de leur sûreté et de leur innocence !
Seite 89 - ... de la littérature à celle qui s'inspire par la réalité. M. Delavigne doit sentir mieux que nous cette distinction , s'il compare ce qu'il éprouve quand il fait des vers de métier ou des vers d'inspiration ; nous en appelons à son sentiment intime. Est-il le même lorsqu'il arrange des vers ingénieux pour le théâtre du Havre, lorsqu'il combine des images mythologiques sur des statues brisées, ou bien lorsqu'il laisse échapper l'épilogue de la cinquième ou de la neuvième...
Seite 52 - ... encore est-ce son opinion, et il n'en doit " pas le sacrifice à ma politique qu'il ignore, " comme vous, qui la connaissez si bien ; il peut " avoir son excuse ; vous ne sauriez avoir la " vôtre, vous qui vivez à mes côtés, qui savez " ce que je fais, ce que je veux. Monsieur, je " vous tiens pour coupable, pour criminel : vous " ne teadez à rien moins qu'à ramener le désor" dre, la confusion, l'anarchie, les massacres.
Seite 87 - Quoique moins original que les deux autres, son talent est si pur et si étendu qu'il peut se prêter avec plus de succès et de facilité à l'innovation, dès que son esprit osera la concevoir ; il parle naturellement en vers, et nul don n'est plus rare. Tour à tour éloquent ou raisonneur, simple ou orné, moqueur ou passionné, le langage est pour lui un instrument qu'il plie à son gré et qui ne gêne aucun de ses mouvements ; il est du petit nombre de ces écrivains dont l'allure est tellement...

Bibliografische Informationen