Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet: Escouchy, M. de. Chroniques, 1444-1461

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 111 - Mussant, fuyant, par dure destinée; Si lassée, si esteincte et grevée, Qu'à peine say Dire les maux où je suis, et que j'ay. Plus me complains, et moins de secours j'ay. Ma pauvreté...
Seite 60 - Zellande et de Namur, marquis du Saint-Empire, seigneur de Frise, de Salins et de Malines, à tous ceulx qui ces présentes lectres verront, salut.
Seite 79 - ... car tel est nostre plaisir; et afin que ce soit chose ferme et stable à tousjours, nous avons fait mettre nostre scel à ces dites présentes, sauf en autres choses nostre droit et l'autruy en toutes.
Seite 343 - Liége ; et aussi n'estoit besoin que le roy envoyast par-delà pour faire alliances avec eux ; car tousjours les Liégeois ont eu le roy et la couronne de France en grand honneur , amour et révérence, et lui ont offert plusieurs fois de le servir à l'encontre de ses ennemis ; parquoy le roy les a et doit avoir en sa spéciale recommandation. » Quant au fait de ceux de Bierne ; le roy les a bien voulu avoir et recevoir en son bon amour et intelligence avec lui, en quoi sont compris tous ses subjets...
Seite 166 - Quant à la formule du serment , elle étoit conçue en ces termes : je voue à Dieu , à la Vierge Marie , aux Dames , et au Paon , de etc.
Seite iii - Péronne en f^ermandois } à laquelle il faisait sa résidence au moment où il écrivit ses chroniques. Quant à sa composition historique , elle est de beaucoup supérieure à celle de Monstrelet, et rappelle même quelquefois assez heureusement celle de Froissart.
Seite 86 - ... (cigne) , serviteur aux dames , faisoit scavoir à tous princes et nobles hommes , que le jour que le duc de Bourgongne feroit son banquet , on le trouveroit en ladite ville de Lille , armé de harnois de jouste...
Seite 172 - Sarrazinanie , ou en chrestienté ; que le premier qui me vouldra fournir , qui soit ennemi de monseigneur le duc, de rompre trois lances de fers esmolus , s'il plaist à monseigneur le duc et à monseigneur le bastard de Bourgogne , mon maistre ; et au regard dudit voyage , se je ne joys point de ma dame entre cy et le voyage , que la première dame ou damoiselle qui aura vingt mille escus , je l'en prendrai en mariage si elle veult. Le vœu de Guillaume de Cathandre, escuyer, essanson de monseigneur...
Seite 113 - N'oubliez pas le tresdivin service: Et vous aussi; nés de bonne maison. Gentilshommes, voicy belle ochoison Pour acquérir de los le bénéfice. Mon secours est pour jeunes gens propice. , Les noms croistront, et l'âme enrichira. Du service , que chacun me fera.
Seite 16 - ... heure , par quoy il estoit beaucoup changé , néantmoins il se mit à genoux, et dit qu'incontinent on en sçauroit la vérité ; et alors il luy fourra l'un des doigts de sa main dextre dans sa bouche, pour chercher au costé gauche l'endroit d'une dent maceler qu'il scavoitde certain qu'il avoit perdue , laquelle il trouva ainsi comme il l'entendoit ; et incontinent qu'il l'eut trouvée, luy estant à genoux comme dit est , il le baisa en la bouche , en disant ces mots : « Monseigneur mon...

Bibliografische Informationen