Des intérêts matériels en France: travaux publics : routes, canaux, chemins de fer

Cover
C. Gosselin et W. Coquebert, 1838 - 440 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 40 - Je l'ai déjà dit , et je le répète encore , ce qui mérite surtout d'être remarqué dans cette contrée , c'est la parfaite correspondance qui règne entre ses divers cantons. par les fleuves qui les arrosent et par les deux mers dans lesquelles ces...
Seite 40 - ... pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises de l'Océan à la Méditerranée , et réciproquement : car la plus grande partie du transport se fait par eau , en descendant ou en remontant les fleuves, et le peu de chemin qui reste à faire par terre est d'autant plus commode qu'on n'a que des plaines à traverser.
Seite 41 - Arverni ( les habitants de l'Auvergne), et celles qui doivent être embarquées sur la Loire, quoique ces cantons avoisinent en partie le Rhône. Un autre motif de cette préférence est que la route est unie et n'a que huit cents stades environ.
Seite 394 - ABT. 1er. 11 sera établi dans le royaume un système de chemins de fer ayant pour point central Malines, et se dirigeant, à l'Est vers la frontière de Prusse par Louvain, Liège et Verviers; au Nord par Anvers; à l'Ouest sur Ostende par Termonde, Gand et Bruges, et au Midi sur Bruxelles, et vers la frontière de France par le Hainaut.
Seite 8 - ... droits sacrés. Traçant le plus séduisant tableau de la prospérité de la démocratie américaine, ils affirment que si, en France, les ouvriers et les paysans ne sont pas aussi magnifiquement partagés , c'est à la monarchie qu'il faut s'en prendre. La monarchie , personnifiée dans la dynastie de Juillet, est mise en demeure de montrer que, mieux que qui que ce soit , elle a puissance de guider les populations vers la terre promise. Il ne dépend que d'elle et de ceux qui lui sont dévoués...
Seite 40 - Toute la Gaule , dit Strabon , est arrosée par des fleuves qui descendent des Alpes, des Pyrénées et des Cévennes, et qui vont se jeter les uns dans l'Océan , les autres dans la Méditerranée. Les lieux qu'ils traversent sont , pour la plupart, des plaines et des collines qui donnent naissance à des ruisseaux assez forts pour porter bateau. Les lits de tous ces fleuves sont , les uns à l'égard des autres , si heureusement disposés par la nature , qu'on peut aisément transporter les marchandises...
Seite 76 - L'amélioration de l'Allier en vue de faciliter l'écoulement des produits du bassin houiller de Brassac; 2° Quelques perfectionnements en Loire au-dessus de Roanne, qui permettraient en toute saison de transporter au loin, par eau, les houilles de Saint-Etienne; 3°...
Seite 333 - Cette année , si , comme il est permis de l'espérer, elles votent le canal latéral à la Garonne , le canal de la Marne au Rhin et le chemin de fer du nord , elles engageront le trésor pour une somme égale.
Seite 4 - La réforme, telle que l'entreprit la bourgeoisie, était celle que pouvaient concevoir des gens qui n'avaierit ni faim , ni soif, ni froid. Celle qui reste à accomplir au profit de la démocratie doit être conçue de ce point de vue : que la démocratie a froid, soif et faim; qu'elle mérite de changer de condition , qu'elle en a la volonté, et, disons-le franchement, la puissance.
Seite 40 - ... plus. Une si heureuse disposition de lieux , par cela même qu'elle semble être l'ouvrage d'un être intelligent plutôt que l'effet du hasard, suffirait pour prouver la Providence; car on peut remonter le Rhône bien haut avec de grosses cargaisons qu'on transporte en divers endroits du pays, par lemoyen d'autres fleuves navigables qu'il reçoit et qui peuvent également porter des bateaux pesamment chargés.

Bibliografische Informationen