Mémorial de Fribourg, Band 6

Cover
J.-L. Piller, 1859
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 212 - ... du titre de Saint-Pierre aux Liens, évêque titulaire de Lausanne", était en route pour se rendre dans son diocèse , dont il n'avait point encore pris possession, lorsque le roi Louis XI le fit arrêter à son passage à Lyon , et le retint dans cette ville pendant plusieurs semaines , dans une sorte de captivité plus ou moins déguisée , afin d'empêcher ce prélat d'arriver à temps pour prévenir , par son influence , une nouvelle rencontre entre le duc de Bourgogne et les Suisses*. En...
Seite 143 - Brendel donner solennellement sa démission d'évêque et déclarer « sa ferme résolution de vivre et de mourir dans la foi catholique, apostolique et romaine...
Seite 190 - ... le composer par Henri Bolomier, et s'excuse de l'imperfection de son style en disant qu'il est natif de Savoye en Vaux, ce qui signifie, comme le remarque Senebier, qu'il était du pays de Vaud, alors soumis au duc de Savoie. Henri Bolomier était frère de Guillaume Bolomier, chancelier de Savoie, qui fut condamné, en 1446, à être jeté dans le lac de Genève. Notre roman fut donc composé au quinzième siècle. Le poème qui a été mis en prose dans la seconde partie existe encore sous...
Seite 45 - Pape de conserver tous les biens et les droits de l'Eglise romaine, notamment la Romagne et l'exarchat de Ravenne , et de l'aider au recouvrement de ceux dont elle n'était pas en possession , comme aussi à la défense de son droit sur le royaume de Sicile.
Seite 385 - ... cœur. Le partage ne fut pas plus tôt accompli, que Berne se hâta de travailler à la ruine de l'Eglise catholique dans sa nouvelle province. Mais les peuples trouvèrent dure la loi qui leur ordonnait de changer en un jour de foi , de culte et de langage ; de nommer vérité ce que la veille ils appelaient hérésie; de renverser les images dont la magnificence avait, de siècle en siècle, charmé leurs regards. Il était de pauvres gens assez simples pour ne pouvoir comprendre que l'expropriation...
Seite 429 - APoliez, la majorité fut plus grande encore : l'opposition ne compta que quatre catholiques et un luthérien. La profanation de l'église suivit de près. On proposa au curé une place de prédicant , et sur son refus , son traitement fut supprimé.
Seite 211 - , et que la cité de Lausanne se trouvait dépourvue de gens de guerre et abandonnée à elle-même. Ces informations déterminèrent le comte à tenter contre cette ville un coup de main qui ne lui réussit que trop bien 7. Le peuple
Seite 512 - Naguères intrépide chevalier , il fut, comme évêque de Lausanne, un ange de paix pour son diocèse pendant les tristes journées qui amenèrent la bataille de Villmergen, en 1712. Il usa de toute son influence auprès des ambassadeurs étrangers pour prévenir la guerre civile et religieuse. Il faisait en détail pour son église paroissiale de 1 Histoire il- la commamleric et de la paroisse do S. Jean û Fribourg. [i.ir M. le <-niv Mci/iT, Arcliiv. uV 1
Seite 379 - Les amendes; et autres punitions pour mconduile. 4° II fut convenu que les hommes seuls étaient aptes à voter pour ou contre le changement de culte , et que tout votant devait être propriétaire de maison et établi dans l'endroit où la votation avait lieu. Jusqu'ici il y avait, comme on voit, parité de droits et d'avantages pour les deux cantons co-seigoeurs.
Seite 339 - De quoi nous merveillons grandement, et en avons gros regrets. A cette cause voulons , cette fois pour toutes , savoir de vous si voulez satisfaire à vos promesses ou non? et sur ce , votre réponse par le présent porteur , pour y aviser et mettre ordre nécessaire. Le lb juin. Signé l'Avoyer et Conseil de Berne.

Bibliografische Informationen