Correspondance de Napoléon avec le Ministre de la Marine: depuis 1804 jusqu'en avril 1815. Extraite d'un portefeuille de Sainte-Hélène, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 101 - Brest; mais je ne sais pas, en vérité, quelle espèce de précaution elle peut' prendre pour se mettre à l'abri de la terrible chance qu'elle court. Une nation est bien folle, lorsqu'elle n'a point de fortifications, point d'armée de terre , de se mettre dans le cas de voir arriver dans son sein une armée de 1oo,oo0 hommes d'élite et aguerris.
Seite 33 - Volontaire aura ses canons à fond de cale, dont l'armée se servira, soit pour batteries de côte, soit pour tout autre événement imprévu. Sur tout ceci, je suis d'accord avec vous. Mais le débarquement en Irlande ne peut être qu'un premier acte, si seul il devait former une opération, nous courrions de grandes chances. L'escadre doit donc, après s'être renforcée de tous les bons matelots des six transports, entrer dans la Manche, se porter sur Cherbourg, y recevoir des nouvelles de la...
Seite 2 - ... a permis à l'ennemi de bloquer, avec un petit nombre de bâtiments, une escadre considérable. L'amiral Truguet, dans le compte qu'il vous a rendu, n'ayant justifié par aucune raison suffisante l'inexécution de mes ordres, mon intention est qu'il soit rappelé et remplacé immédiatement par un officier actif, qui ait l'habitude des mouvements, qui soit allé depuis peu à la mer, et qui sache que la perte de plusieurs mois passés dans l'oisiveté est irréparable.
Seite 174 - ART. 7. Les principaux frais de cette grande diversion consistent dans l'entretien de l'armée de terre dans ses camps ; mais on a déjà dit les avantages attachés à cette présence des troupes sur ce point, sous le point de vue continental, et dans l'obligation de garder une grande quantité de troupes pour le maintien de ma considération; il est indifférent de les entretenir à Boulogne ou ailleurs.
Seite 9 - Cormvallis sera obligé de serrer la côte de Bretagne pour tâcher de s'opposer à sa sortie. Du reste, pour fixer mes idées sur cette opération qui a des chances, mais dont la réussite offre des résultats si immenses, j'attends le projet que vous m'avez annoncé, et que vous m'enverrez par le retour de mon courrier. Il faut embarquer le plus de vivres possible, afin que, dans aucune circonstance, vous ne soyez gêné par rien. — A la fin du mois, on va lancer un nouveau vaisseau à Rochefort...
Seite 174 - Indes ou aux Indes occidentales , les Anglais auraient également la crainte que , s'ils se dégarnissaient de leurs flottes, elles ne revinssent sur Boulogne, et que, se trouvant à leur arrivée maîtresses de la mer comme nous l'avons été après le combat d'Ouessant, elles ne couvrissent le passage d'une expédition dont tous les préparatifs étaient aperçus d'Angleterre.
Seite 230 - Vous sentez bien que cette expédition, l'ennemi la supposerait pour la Sicile, et qu'il serait bien déjoué, si au lieu de cela, elle se rendait à Alger. « Je ne vous demande une réponse que dans un mois; mais pendant ce temps, recueillez des matériaux tels qu'il n'y ait pas de mais, de si, de car. Envoyez un de vos ingénieurs discrets sur un brick, qui puisse causer avec le sieur Thain ville; mais il faut que ce soit un homme de tact et de talent.
Seite 172 - Boulogne une armée de 60 à 80,0oo hommes; avoir 5oo bâtiments pouvant porter 4o à 50,oo0 hommes et plusieurs milliers de chevaux; n'avoir qu'une partie des matelots nécessaires pour l'armement de ces bâtiments , et au moment où mes escadres commenceraient leurs mouvements, faire une levée de pêcheurs et de matelots sur les côtes ; rétablir la ligne d'embossage, embarquer l'artillerie et le matériel, faire enfin toutes les démonstrations nécessaires pour faire voir qu'on n'attend que...
Seite 107 - ... ans, les plus capables d'arriver à la tête des armées. Mon intention est de les avancer et de les pousser par tous les moyens.
Seite 77 - Le quatrième parti paraît devoir être celui de se diriger sur le cap Lézard , et à trente lieues au large de profiter d'un vent d'ouest pour longer la côte d'Angleterre , éviter la rencontre de l'escadre qui bloque Brest, et arriver quatre ou cinq jours avant elle devant Boulogne.

Bibliografische Informationen