Oeuvres complètes de Bourdaloue, de la compagnie de Jesus, Band 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 377 - Je sais que le christianisme a bien encore enchéri sur cela, et que l'exemple du Fils de l'homme, qui n'est pas venu pour être servi, mais pour servir les autres, a rendu ce devoir beaucoup plus indispensable.
Seite 408 - Lors donc que vous donnerez l'aumône , ne faites point sonner la trompette devant vous, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues , pour être honorés des hommes. Je vous dis en vérité, ils ont reçu leur récompense.
Seite 169 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Seite 403 - J'irai et je le guérirai. 8. Mais le centenier lui répondit : Seigneur, je ne suis pas digne que vous entriez dans ma maison; mais dites seulement une parole, et mon serviteur sera guéri.
Seite 267 - Le moraliste chrétien s'exprime à peu près dans le même sens , lorsqu'il s'écrie à son tour : « Nous oublions la grande maxime "du sage, qui nous avertit de supporter les lenteurs de Dieu ; nous ne pouvons nous accommoder de cette parole d'Isaïe : Attendez...
Seite 32 - Attenuati sunt oculi mei suspicientes in excelsum : 6 voilà la ferveur de sa confiance, C'est pour cela que je résiste aux plus violentes tentations qui m'attaquent , et que pour n'y pas succomber , instruit que je suis de la force de votre grâce , je vous prie de combattre et de répondre pour moi : Domine, vim patior, responde pro me : * voilà la ferveur de sa foi.
Seite 158 - Je ne le puis, dites-vous. Vous ne le pouvez? Et moi je prétends , souffrez cette expression , oui , je prétends qu'en parlant de la sorte, vous mentez au Saint-Esprit, et vous faites outrage à sa grâce. Voulez-vous que je vous en convainque, mais d'une manière sensible, et à laquelle vous avouerez que le libertinage n'a rien à opposer? Ce ne sera pas pour vous confondre, mais pour vous instruire comme mes frères, et comme des hommes dont le salut doit m'être plus cher que ma vie même :...
Seite 125 - ... vous aurez du superflu. J'appelle superflu , ce que vous ne craignez pas de risquer à un jeu qui ne vous divertit plus, mais qui vous attache , mais qui vous passionne , mais qui vous dérègle , mais surtout qui vous ruine et qui vous damne : sacrifiez ce jeu , et vous aurez du superflu. Quoi donc ? vous avez de quoi fournir à vos passions , et à vos passions les plus déréglées , tout ce qu'elles demandent, et vous prétendez ne point avoir de superflu ? vous avez du superflu pour tout...
Seite 125 - Que si vous me demandiez à quoi leur sert donc cette multiplicité de bénéfices qu'ils recherchent avec tant d'ardeur et qu'ils poursuivent avec tant d'empressement, puisqu'elle ne fait qu'augmenter le poids de leurs obligations , sans leur pouvoir être de nul avantage par rapport à ces fins humaines d'accroissement et d'élévation; c'est sur quoi je...
Seite 440 - Mais Jésus leur répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire le calice que je dois boire?

Bibliografische Informationen